Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Action Réaction
Action Réaction PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 08 Novembre 2011 à 13:02

 

Action Réaction

 

Nous y voici dans la tonte des moutons, la tonte des classes populaires sans que soient touchés tous les symboles de l'errance, la tonte pour l'intérêt de la dette, au profit unique de l'usure! On n'aura jamais vu une action mafieuse de cette envergure, condamnant les retraités à la famine, le devenir à se serrer la ceinture, masqué par des mesurettes concernant la restauration et les travaux de rénovation. Car si vous regardez bien ce programme dédié à la sainte banque, qui va payer cette hérésie de l'usure ? Les vieux et les jeunes, mais encore ceux qui ont déjà travaillé plus de quarante ans, coupables qu'ils sont de n'avoir su prévenir les troisièmes couteaux de l'usure que sont les "politiques", coupables d'être nés dans une Nation où on ne respecte pas le Peuple et où l'errance, intouchable, s'est fait un nid. Que la honte retombe sur ces barbares, incapables de prendre des décisions volontaires, élimination du traité de 1973, rendant dépendant l’État des marchés bancaires privés, sortie de cette europe affligeante où la France, après deux guerres mondiales, est à la botte d'une Allemagne arrogante, irrécupérable dans sa vanité de s'accroire la "supériorité", sortie de cette tour de Babel livrée à cette banque européenne apatride, levier de commande de cette errance malsaine et nauséeuse qui se veut gouvernance de notre petit monde. Le courage n'existe malheureusement plus dans ces polichinelles vendus comme des marques de lessive par l'usure, tel qu'on le voit actuellement avec le représentant socialiste dont le nom est prononcé environ mille fois par jour par toutes radios, télévisions composites de l'usure. Blanc bonnet et bonnet blanc sont de même couvée, ne l'oubliez jamais, et pour celles et ceux qui l'auraient oublié, qu'elles et ils tournent leurs regards vers ces sociétés de "pensée" qui écument les sillons de notre France livrée à leur dictature, le Siècle, Saint Simon,  IFRI, think thank et Loges diverses, et j'en passe et des meilleurs que tout un chacun pourra consulter dans ce royaume de la Liberté qui existe encore sur la toile, notamment aux Etats Unis, Liberté protégée par les amendements de sa Constitution. 2012 arrive avec ses élections, il s'agit là de ne pas se tromper, de ne surtout pas voter pour cette hérésie divisée en quatre parties, une à droite, une à gauche, une au centre, et cette quatrième, bio celle-ci, toutes parties sous les ordres du même domestique, le Bilderberg, émanation des actionnaires des banques et de ces trusts qui journellement mettent sur la paille leurs esclaves usés pour conquérir de nouveaux esclaves qui bientôt paieront pour travailler. Ce gardien de l'usure nous propose de rempiler sous les hospices de la gauche, dont elle vante les mérites sans arrêt, afin de faire perdre conscience aux citoyennes et citoyens que cette gauche comme cette droite ne relève que de pantins qu'anime le même pouvoir. Il s'agit donc de ne pas se faire leurrer comme en 2007 par le mensonge, la traîtrise, la fourberie. Il n'est pas question pour les citoyennes et les citoyens de voter pour la voie de leur esclavage. En conscience et pour se libérer du joug convient-il de voter pour les partis qui défendent la Nation, qui doivent s'unir au-delà de leurs différences d'apparences afin de bouter hors du Pouvoir tous les larbins de l'usure. Car s'ils ne s'unissent, l'usure profitera comme elle le fait toujours de leur division qu'elle attise bien souvent de l'intérieur de ces mouvements par des pions naviguant, comme elle le fait dans le monde syndical. Diviser c'est régner, que nul n'en disconvienne dans cette pétaudière que sont devenus les mouvements nationalistes, tout le monde se gardant de faire alliance alors que le but commun peut-être atteint s'il n'existe de division, si chacun cesse d'accroire qu'il est la sphère alors qu'il n'est qu'un point par la sphère, la vérité n'appartenant à personne. La République est en danger, menacée par une dictature quadricéphale agitée par la même main, face au pacte "républicain" convient-il d'opposer une résistance active et offensive, un Front  Républicain alliant toutes les bonnes volontés s'engageant dans la défense de la Nation. Face à l'usurpation, il convient d'opposer une force stable qui recueillera la majorité des voix, car proche de la réalité et non du conte mille fois répété de la virtualité et de ses torpeurs putrides. Car enfin qu'est ce qui oppose les différents mouvements nationaux: ces ismes qui sont le privilège de l'usure et de ses roturiers. Laissons les ismes de côté et créons ce Front Républicain où s'uniront les valeurs individuelles de la Droite traditionnelle, et les valeurs sociales de la Gauche respectueuse de son histoire militante, ouvrière et paysanne. Il suffit d'accroire, pour vaincre il faut s'unir au-delà de ses différences, nées de ces ismes qui ne sont que des contraintes issues du labour de l'usure. Le but n'est-il pas la renaissance de l'indépendance de la France face aux oligarchies de toutes origines, qu'elles viennent de cette "europe" suicidaire, où de ses mentors finalisant la volonté des couronnes oisives alliées par consanguinité à l'errance de l'usure et ses désirs de conquêtes. Ce n'est qu'à ce prix que se décidera le sort de la France!  A suivre...

 

Share Reaction

 

Us there here in the shearing of the sheep, the shearing of the popular classes without all the symbols of the wandering being touched, shearing for the interest of the debt, with the single profit of wear! One will not have never seen a gangster share of this scale, condemning the pensioners to the famine, to become it to tighten the belt, will have masked by mesurettes concerning the restoration and renovation works. Because if you look at well this program dedicated to the holy bank, which will pay this heresy of wear? The old men and the young people, but still those which already worked more than forty years, culprits which they are not to have known to prevent the third knives of wear which are the “policies”, culprits to be born in a Nation where the People is not adhered to and where the wandering, untouchable, was made a nest. That shame falls down on these barbarians, incompetents to make voluntary decisions, elimination of the Treaty of 1973, returning depending the State on the deprived banking markets, left this afflicting Europe where France, after two world wars, is with the boot of arrogant Germany, irremediable in its vanity of accroire the “superiority”, exit of this tower of Babel delivered to this European bank stateless person, control stick of this unhealthy and nauseating wandering which wants to be governance of our small world. Courage does not exist unfortunately any more in these polichinelles sold like brands of detergent by wear, such as one currently sees it with the socialist representative whose name is marked approximately thousand times per day by all radios, composite televisions of wear. White bonnet and white bonnet in the same way are brooded, never forget it, and for those and those which would have forgotten it, that they and they their glances towards these society of “thought” which foam the furrows of our France delivered to their dictatorship, the Century, Saint Simon, IFRI, think thank and various Loges, and I turn pass from there and of best than each and everyone will be able to consult in this kingdom of the Freedom which exists still on the web, in particular in the United States, Liberté protected by the amendments from its Constitution. there 2012 arrive with its elections, it acts not to be mistaken, especially not to vote for this heresy divided into four parties, one on the right, one on the left, one in the center, and this fourth, organic this one, all left under the orders the same servant, Bilderberg, emanation of the shareholders of the banks and these trusts which daily put on the straw their slaves used to conquer new slaves who soon will pay to work. This guard of wear proposes to us to pile up again under the old people's homes of the left, of which she praises the merits constantly, in order to make lose conscience with the citizens and citizens that this left as this line notes only of puppets that the same power animates. It is thus a question of not being made delude like in 2007 by the lie, treachery, cheating. It is not question for the citizens and the citizens to vote for the way of their slavery. In conscience and to release itself from the yoke is advisable it to vote for the parties which defend the Nation, which must be linked beyond their differences in appearances in order to pare out of Being able all the flunkeies of wear. Because if they are not linked, wear will profit as it always does it of their splitting that it very often pokes interior of these movements by pawns surfing, like it does it in the union world. To divide is to reign, which no one in disconvienne in this bear garden that became the nationalist movements, everyone taking care not to make alliance whereas the common aim perhaps reached if there does not exist of splitting, if each one ceases accroire that it is the sphere whereas he is only one point by the sphere, the truth belonging to nobody. The Republic in danger, is threatened by a dictatorship quadricéphale agitated by the same hand, vis-a-vis the “republican” pact is appropriate it to oppose an active and offensive resistance, a Republican Face combining all the volunteers engaging in defense of the Nation. Vis-a-vis the usurpation, it is advisable to oppose a stable force which will collect the majority of the votes, because near to reality and not to the tale thousand times repeated of virtuality and its putrid torpors. Because finally that opposes the various national movements: these isms which are the privilege of wear and its commoners. Let us leave the isms on side and create this Republican Face where will be linked the individual traditional Line securities, and statutory values of the respectful left of its militant, working and country history. It is enough to accroire, to overcome it is necessary to be linked beyond its differences, born in these isms which are only constraints resulting from the ploughing of wear. The aim is not it the rebirth of the independence of France vis-a-vis oligarchies of any origines, which they come from this suicidal “Europe”, where of its mentors finalizing the will of the idle crowns allied by consanguinity with the wandering of the wear and its desires of conquests. It is only at this price that the fate of France will decide!  To follow…

 

© Vincent Thierry

 

Dernière Mise à jour ( Mardi 08 Novembre 2011 à 13:05 )