Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow La sortie de l'euro
La sortie de l'euro PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 12 Décembre 2011 à 14:26

La sortie de l’euro

 

Il y en a pour craindre la sortie de la zone euro entre les mains désormais de ce IV Reich dévoué à l'usure. Il serait temps qu'ils comprennent que ce jour nous avons tout intérêt à nous retirer de ce serpent qui se mord la queue. Regardons simplement les faits relatifs à cette sortie, sous la condition expresse et impérative de reprendre notre droit de battre monnaie. La valeur économique de notre Nation n'est pas négligeable. Elle a été anéantie par cet euro utopique, monnaie forte sur un marché vendant à moindre coût concurrencé par la monnaie Chinoise et un dollar à la baisse, favorisant leurs exportations, et contraignant les Pays de la zone euro à stagner, et pire encore à se désindustrialiser. En éliminant cette monnaie de notre Nation, en dévaluant fortement notre nouvelle monnaie en accélérant le processus de la création de monnaie grâce à des emprunts à taux zéro ( et oui, c'est cela l'indépendance monétaire, ne devoir d'intérêts au parasitisme!), nous rendrons toute sa puissance à notre Nation, par réindustrialisassions, le coût de nos produits devenant concurrentiel, par renouveau de notre agriculture comme de notre pêche, qui ne seront plus soumises aux diktats ténébreux de cette boîte noire que l'on nomme encore l'europe, soumise elle-même à ce IV Reich arrogant à la botte de l'Allemagne. En renforçant nos barrières douanières concernant les produits fabriqués par les zones de l'esclavage, nous voyons bien que la France avec l'action précédente ne se portera pas plus mal qu'avec la zone euro, puisque désormais souveraine en ses finances, en ses moyens de déploiements industriels et agricoles, et capable d'assurer son indépendance énergétique en renforçant la construction de centrales nucléaires. Sa politique dominant le marché usuraire permettra de même de préparer l'émancipation d'autres Nations de la zone euro avec lesquelles elle s'alliera afin de contenir la zone de l'esclavage instituée sur notre Continent par la barbarie. Fer de lance par ses côtes du commerce maritime, par son savoir faire de l'espace aérien, par sa capacité de production recouvrée, elle peut devenir le premier exportateur de la véritable Europe qui naîtra sur les cendres de cette europe interlope de l'euro. Protégée par son armée Nationale sur ses frontières et par sa Garde Nationale, chargée de faire respecter sa Constitution, garante de l'ordre et de la sécurité des citoyennes et des citoyens, cette France se relèvera de la dissolution, organisée  par l'usure, des Etats Nations, et sera un phare pour l'ensemble des Nations, qui voudront se libérer du joug de la dite usure. Tous les tenants et aboutissants de la mondialisation vous diront que cela est impossible, pour protéger leurs privilèges de parasites, et bien je vous affirme le contraire, car l'économie n'est pas, contrairement à ce que des "experts" payés par l'usure vous déclament, une science difficile, mais bien une science du bon sens et non de l'utopie babélienne dont ils sont les remarquables supports. Il est bien évident que cette France ne naîtra que si elle secoue ses puces, les prétendants au pouvoir inféodés à toutes les sociétés de pensée dénaturées qui grouillent comme autant de vers sur le corps de notre France qu'ils voudraient transformer en charogne, là dans ces partis politiques hypocrites et mielleux à souhait, ici dans ces partis hystériques vendus à cette europe glauque et pervertie, plus proche, là dans ces ministères où les commissaires politiques font la Loi, dans la Justice, dans l'exécutif, dans la défense, autant de fumerolles du brasier de ce IV Reich qui se veut triomphant, à l'image de cette loge P2 Italienne, dont il faudra évacuer les scories. La Liberté est à ce prix. Il n'y a qu'à regarder où en sont arrivés ces tenants et aboutissants de ces fumerolles précités, jusqu'à proposer de voir voter l'étranger pour favoriser la religion Islamiste dans notre Nation enracinée dans le Catholicisme. Si demain, malheureusement une guerre civile éclate dans les Nations Européennes, nous n'aurons pas à chercher bien loin les commettants et intrigants de cette exaction. Car soyons sérieux, les banlieues sont devenues des poudrières armées jusqu'aux dents, confessionnalisées à l'extrémisme Religieux, par la faute de qui? Tous ces manichéistes qui sévissent dans les pouvoirs comme les oppositions perverties au mondialisme, et qui n'ont jamais cherché, bien au contraire, à intégrer ces générations d'immigrés. La sortie de la zone euro aura cette faculté, car la vitalité économique reviendra dans notre Nation, permettant à tout un chacun de travailler, au lieu de se morfondre dans le chômage et vivre des subsides des classes laborieuses. Un frein naturel s'exercera sur l'immigration massive, les bénéfices de la sécurité sociale, de la retraite, des allocations familiales, etc, ne revenant qu'à celles et ceux travaillant dans notre Pays, une seule loi suffit pour régler ce problème, une loi qu'aucun des partis prétentieux et prétendants n'a jamais commise et qui sera commise, instituant ainsi la salubrité publique des comptes de l'Etat. L'école sera remise au goût du jour, les collèges comme les lycées eux-mêmes, qui auront pour mission l'éducation et non la profanation de toutes les valeurs de l'Histoire et de la République. Le dégraissage d'effectifs parasites sera mis en œuvre pour remettre de l'ordre dans cette institution en dérive, comme d'ailleurs dans nombre de ministères où on ne compte plus les dérives d'un assistanat relevant d'une faute inexcusable. L'indépendance monétaire recouvrée, la souveraineté reprise, la France, on le voit peut se sortir de cette gabegie qu'alimente tous les gauleiters de quatrième Reich qui s'avance. Pour cela, je ne le répéterais jamais assez, faut-il évacuer les scories par un vote magistral en 2012 au profit des partis défendant la Nation, la Souveraineté de la Nation, l’Identité de notre Peuple. Et surtout n’écoutez pas les sirènes des lèches culs médiatiques qui vous inondent de catastrophismes en disant que la sortie de l’euro serait la faillite de la France, bien au contraire, elle redonnera à la France sa souveraineté, Financière, Militaire, et pourra enfin rayonner comme elle ne l’a jamais fait jusqu’à présent dans un de ses Républiques, car libérée du joug de l’usure et propre à défendre son modèle contre toute tentative de destruction de ses idéaux qui vont à l’encontre du « nouvel ordre mondial » pour donner naissance à l’Ordre Mondial naturel, qui n’a rien à voir avec cette barbarie immonde qui nous voudrait esclaves. Les Françaises et les Français sauront-ils relever leur Nation, leur Pays multimillénaire ? À suivre…

 

The exit of the euro

 

There is to fear the exit of the euro zone between the hands from now on of this IV Reich devoted to wear. It would be time that they understand that this day we may find it very beneficial to withdraw us from this snake which bites the tail. Let Us Look At simply the facts relative to this exit, under the condition express and imperative of taking again our right of coinage. The economic value of our Nation is not negligible. It was destroyed by this utopian euro, hard currency on a market selling with lower costs competed with by the currency Chinese and a dollar downwards, promoting their exports, and forcing the Countries of the euro zone to still stagnate, and worse with désindustrialiser. While eliminating this currency from our Nation, while strongly devaluating our new currency by accelerating the process of the creation of currency thanks to loans atrate zero (and yes, it is that monetary independence, to have of interests with parasitism!), we will return all his power to our Nation, by réindustrialisassions, the cost of our products becoming competing, by revival of our agriculture like our fishing, which will be subjected any more to the dark diktats of this black box only one still names Europe, submitted itself to this IV arrogant Reich with the boot of Germany. By reinforcing our tariff barriers relating to the products manufactured by the zones of slavery, we see well that France with the preceding action will not go more badly than with the euro zone, since from now on sovereign in its finances, its means of industrial and agricultural deployments, and able to ensure its energy independence by reinforcing the construction of nuclear power plants. Its policy dominating the usurious market will make it possible in the same way to prepare the emancipation of other Nations of the euro zone with which it will be combined in order to contain the zone of slavery instituted on our Continent by cruelty. Spearhead by its coasts maritime trade, by its knowledge to make airspace, by its recovered production capacity, it can become the first exporter of true Europe which will be born on ashes from this shady Europe from the euro. Protected by its national army on its borders and by its National Guard, charged with making respect its Constitution, guarantor of the order and the safety of the citizens and the citizens, this France will concern itself the dissolution, organized by wear, of the States Nations, and will be a headlight for the whole of the Nations, which will want to release from the yoke of the aforesaid wear. All them holding and outcomes of globalization will tell you that is impossible, to protect their privileges from parasites, and well I affirm you the opposite, because the economy is not, as opposed to what “experts” paid by wear declaim you, a difficult science, but well a science of the good sense and not of the Utopia babélienne of which they are the remarkable supports. It is quite obvious that this France will be born only if it shakes its chips, the applicants with the power dependant on all the denatured companies of thought which get a move on as as many worms on the body of our France than they would like to transform into carrion, there in these hypocritical and sickly sweet political parties with wish, here in these hysterical parties sold in this glaucous and perverted Europe, nearer, there in these ministries where the political police chiefs make to the Law, in Justice, the executive, in defense, as many fumaroles of the blazing inferno of this IV Reich which wants to be triumphing, to the image of this cabin P2 Italian, slags will have to be evacuated. Freedom is at this price. There is only to look at where arrived from there these holding and outcomes of these fumaroles above mentioned, until proposing to see voting the foreigner to support the Islamiste religion in our Nation rooted in Catholicism. So tomorrow, unfortunately a civil war bursts in the European Nations, we will not have to seek well far the principals and scheming from this exaction. Because let us be serious, the suburbs became explosives magazines armed to the teeth, confessionnalized with the Religieux extremism, therefore? All these manicheists who prevail in the powers like the oppositions perverted to Universalism, and which never sought, quite to the contrary, to integrate these generations of immigrants. The exit of the euro zone will have this ability, because economic vitality will return in our Nation, making it possible each and everyone to work, instead of moping in unemployment and living subsidies of the working classes. A natural brake will be exerted on massive immigration, the benefit of the social security, the retirement, the family benefits, etc, returning only to those and those working in our Country, only one law is enough to solve this problem, a law that none the pretentious parties and applicants never made and who will be made, thus instituting the public health of the accounts of the State. The school will be given to the last style, the colleges like the high schools themselves, which will have the role the education and not the profanation of all the values of the History and the Republic. The degreasing of parasitic manpower will be implemented to give of the order in this institution in drift, like besides in many ministries where one does not count any more the drifts of a concerning assistantship an inexcusable fault. Recovered monetary independence, sovereignty recovery, France, one sees it can be left these underhand dealings which feeds all the gauleiters of fourth Reich who advances. For that, I would never repeat it enough, it is necessary to evacuate slags by a masterly vote in 2012 with the profit of the parties defending the Nation, the Sovereignty of the Nation, the Identity of our People. And especially do not listen to the sirens of lick media bottoms which flood you catastrophism by saying that the exit of the euro would be the bankruptcy of France, quite to the contrary, it will give again in France its sovereignty, Financière, Militaire, and will be able to finally radiate as it never did it until now in one of its Republics, because released from the yoke of wear and suitable to defend its model against any attempt at destruction of its ideals which go against the “new world order” to give rise to the natural World Order, which has nothing to do with this unclean cruelty which would like us slaves. Will the Frenchwomen and the French be able to raise their Nation, their Country multimillénaire? To follow…

 

© Vincent Thierry