Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Nos Martyrs
Nos Martyrs PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 22 Mars 2012 à 07:30

Nos Martyrs

Nous connaissons actuellement un cas typique action réaction engendrant la terreur dans les populations, dans notre petit Pays de France. Rappelons nous que nous sommes en pleine campagne présidentielle, que les sondages ridicules pleuvent à seau pour faire accroire, continuer à faire prendre des vessies pour des lanternes quand au choix de la population portant ses voix sur tel ou tel candidat. Contrairement aux apparences, Janus, PS UMP sont en train de perdre la face devant une union de la gauche et un parti Nationaliste qui recueille autant de voix que les prétendants traditionnels qui défendent l’un comme l’autre cette Europe de la prébende. La théorie du choc doit être mise en œuvre pour que la peur engendrée fasse se rassembler le Peuple sur les partis traditionnels qui sont au pouvoir afin de faire taire l’ignominie. Trois soldats Français de confession Musulmane sont assassinés froidement par un personnage dont on ne connaît ni les origines, ni les motifs, s’en suit l’assassinat sauvage d’adultes et d’enfants de confession Juive, avec une ressemblance dans l’action, une tuerie méthodique et froide, ainsi qu’un scooter. Et chacun ce qui est tout à fait normal de faire union devant ces drames absolument répugnants. Deux poids deux mesures, une minute de silence dans les écoles et collèges pour les enfants Juifs, et rien pour nos soldats de confession Musulmane. Et chacun d’y aller de sa dramaturgie jusqu’à la présence des candidats non élus qui se précipitent à la levée des corps des uns et des autres, ce qui est navrant, ce rôle étant imparti au Président de la République et au gouvernement en Place. Là où l’interrogation commence à naître, c’est lorsqu’on apprend que le tueur a été repéré et est recherché, en moins de trois jours c’est relativement extraordinaire, on ne retrouve pas les violeurs et les tueurs d’enfants en si peu de temps, les tueurs de personnages âgées en moins de trois jours ! Il y a quelque chose qui cloche, c’est trop beau pour être vrai, et ce qui suit ressort du mauvais roman policier. Le personnage est identifié, il a fait ses classes en Afghanistan et au Pakistan, c’est un soldat politique religieux déterminé et sûr de lui, qui suit les préceptes du Jihad islamique prévoyant la  tuerie de tout ce qui n’est pas musulman, ne l’oublions jamais, nous qui sommes sur une terre de tradition Catholique et Protestante. Et les médias d’inviter de pseudos experts qui feraient rire n’importe quel étudiant en psychologie, pour masquer la réalité, cette réalité qui est celle de toutes celles et de tous ceux qui ont donné leur vie à une cause, ce que ne peuvent comprendre bobos et bling bling, qui nient la réalité pour mieux se lover dans la virtualité. Le personnage est abattu, ce qui est un classique dans ce genre d’action réaction, engendrant la terreur. Là où le bas blesse et où on peut s’interroger sérieusement, c’est que les services de sécurité intérieure connaissait parfaitement le personnage, et, cela ne vous rappelle pas le tueur Belge armé jusqu’aux dents parfaitement connu des services de polices, et aucune surveillance particulière, à priori, ne lui a été affectée. C’est comme si on laissait sciemment une bombe à retardement dans un grand magasin, que l’on connaissait l’existence de cette bombe et que l’on ne disait rien. Certains diront qu’il y a là une belle manipulation, certains mêmes penseraient que le personnage a été manipulé pour agir de cette manière. Qu’importe, il convient de prendre conscience qu’il ne faut laisser sur notre sol sans surveillance ce genre de personnage, et qu’il suffit de voir les banlieues s’armer comme jamais alors que les autochtones n’ont pas droit à porter les armes, et qu’il suffit de cette plaie qui ronge notre Nation et contre laquelle rien n’est fait, sinon que le laisser aller. Le mal est là, et il convient d’en tenir compte et prendre des mesures radicales pour l’extirper de notre Nation. Et ce ne seront les accroires et les sermons, et tout ce qui jusqu’à présent ne sert à divers gouvernements qu’à se comporter comme des autruches, qui doivent perdurer. S’il y a manipulation, ce dont je me garderai de parler, elle a raté totalement. Les Français ne sont pas ces idiots à qui on fera peur avec ce personnage et qui s’uniront sous la bannière de celles et ceux qui connaissaient le personnage sans avoir rien fait pour au moins le surveiller. Par ailleurs, ces actes ignobles ont permis de voir à quel stade nous en sommes rendus dans le cadre des communautarismes en France, alors que la République n’admet aucun communautarisme, jusqu’à voir nos Enfants de France, parce qu’il sont de confession Judaïque enterré dans la terre d’Israël. Notre sol serait donc impur pour recevoir ces martyrs victimes du jihad Islamique ? La République a bien besoin d’être uni, non autour des communautés, mais bien dans ce qu’elle représente, autour de son Peuple où doivent se fondre les communautés. Action, réaction, terreur, disparition de la source qui ne pourra jamais parler… Tout cela à l’analyse a vraiment de grandes difficultés à résister au manque de crédibilité. En attendant prions pour ces martyrs, nos soldats de confession Musulmane, et les adultes et nos enfants de confession Judaïque, que leur martyr ne soit pas dû à une manipulation quelconque ! A suivre…

© Vincent Thierry