Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow Premier tour d'élection
Premier tour d'élection PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 24 Avril 2012 à 03:18

Premier tour des élections

Les fines bouches sont là pour évacuer la réalité, cette réalité qui leur explose en plein visage, qu’il existe des Français qui aiment leur Patrie et qui ne se fient en aucun cas à Janus et encore moins aux communistes bolcheviques qui assaillent les Places de Paris. Merveilleuse tirade sur la virtualité où l’on a vu tout un chacun chercher à accueillir les voix des Nationalistes en les prétextant en « souffrance », belle retombée du freudisme de boulevard qui fait rire à gorge déployée huit millions de Françaises et de Français. Et pourquoi pas ne pas leur envoyer des « psychologues » pour soigner ces pauvres errants qui défendent leur Nation, leur Identité, leur Patrie, alors qu’ils sont conchiés comme jamais par toute la lèpre journalistique associée à cette chose issue des loges que l’on nomme le parti des gauches qui doit renoncer à son triomphe, le triomphe des invertébrés, des déracinés, des apatrides, de tout ce communautarisme qui se montre et auquel on doit accorder toutes les attentions sans penser un seul instant aux Françaises et aux Français, pour masquer cette attitude révoltante qui est la vente de la Nation au parasitisme financier, à tous ces têtards à l’affût du moindre ver pour se nourrir, fainéants renommés qui depuis la révolution française pavanent sur le sang des Peuples, s’engrossent comme des grenouilles avant que… D’exploser en plein vol, car c’est ce qui attend cette économie putride, aux larbins associés, à toute cette progéniture de lâches et de serviles qui se cachent dans les loges, qui se cachent des think thanks qui s’imaginent l’Élite de ce monde, une Élite dont on a vu le bel avantage avec le droit de cuissage, le droit de meurtre des Peuples, le droit qui n’est plus un droit mais un non droit, parachevé par toute la lie de l’humanité présente, des philosophes fabriqués, des écrivaillons ridicules, des musiciens sans lendemain, une écurie en fait pour des nains intellectuels qui voudraient s’imaginer être les sages de demain ! Ah la cour des miracles est pleine, et voyez la frénésie qui agite le beau peuple de la prébende, ces ignares timorés qui récitent leurs leçons de trotskisme, de communisme, de capitalisme,  arriérés qu’ils sont de l’aventure qui se gréée malgré eux dans ce Pays qui s’ébroue de leur pourriture et de leur gangrène associées.  Reste Janus en lice et le seul parti d’opposition valide envers son allégorie, la piétaille suivant la lie de l’Humanité, le communisme, cette idéologie traînant derrière elle cent cinquante millions de morts ! C’est une honte pour notre Nation que de voir  cette idéologie destructrice recueillir jusqu’à plus de dix pour cent de voix, la leçon de la pourriture n’a-t-elle donc pas suffi, les goulags russes, les camps de concentration allemands, tous hissés par les ismes, le socialisme, le communisme, le national-socialisme, faut-il qu’il y ait des êtres totalement endormis ou totalement incultes pour qu’ils votent cette idéologie de la mort ! Idéologie portée par les loges, celles qui, je vous rassure, n’appartiennent pas à l’autorité de la Grande Loge Unie d’Angleterre, des loges bâtardes complètement pourries par l’illuminisme de Weischaup qui se gargarisent de la mort, avortement, euthanasie,  acculturation, jusqu’en les marches du pouvoir actuel où elles servent de tremplin pour officier pour le silence d’internet, dans une chasse aux sorcières qui dénoncent l’ignominie de toutes pensées réductrices et destructrices de la Nation, comme de l’Identité, comme de l’Europe, regardez donc ce qu’ils en ont fait, une pataugeoire pour les ismes où les amis de la bande à Baader trônent avec les maoïstes, les Gramciste, toute cette fosse qui dirige droit vers l’abîme les Nations Européennes.  Il reste deux candidats en lice, les cavaliers du Bilderberg pour cette « gauche » complètement asservie, les défenseurs de la couronne pour cette « droite » amollie par toutes les servitudes, par tous les communautarismes, par tous les gargarismes et les fanfares de la destruction et de la Nation et de l’Identité. Quelle confiance accorder au fourrier de la destruction de la France. On voit à « droite » s’exposer des idées de Patries, des idées de Nation, et même l’idée de la paneurope, mais en cinq ans qu’ont donc faits les thuriféraires pour initier cette grandeur, rien, strictement rien, sinon qu’avilir davantage l’Idéal de la France, qui n’est pas celui de se courber pour se faire sodomiser, mais bien au contraire d’être debout face à ce monde en gestation. Qu’avons-nous vu là : un mini-traité voté à la sauvette sans l’accord du Peuple de France, une destruction de l’Armée au profit d’une Armée de métier dont les soldats tombent pour la défense non de la Liberté mais des marchés de la drogue et des marchés de l’or noir, honneur à ceux qui combattent dans ses terres où ils n’ont rien à faire, honneur à ces militaires qui se doivent d’obéir au pouvoir politique mais qui n’en pensent pas moins, honneur à ceux qui meurent pour rien ( - un film excellent à voir pour toutes celles et tous ceux qui s’imaginent la guerre comme un jeu vidéo, Forces Spéciales , qui rend honneur à nos soldats -) ; une ouverture de nos frontières à tout vent, avec une immigration massive, que l’on dit contrôlée, et où vivent en marge des centaines de milliers d’apatrides se nourrissant du sang de la France avec les CMU, les RSA, etc y compris les caisses de retraites pour des gens qui n’ont jamais travaillé en France ! Alors que devons nous croire devant ce volte-face de ce parti qui nous a menti qui nous a trompé, qui nous a souillé, qui nous a avili, qui a fait qu’aujourd’hui être Français est une honte face aux communautarismes portés aux nues, alors que les communautarismes doivent se fondre dans la France, s’ils honorent la France, et non l’insulter et la provoquer comme cela n’a jamais été fait, avec tous ces stériles et équivoques brouets tels que la Halde et compagnie, Gestapo du communautarisme voyant chaque Français comme un raciste, surtout s’il est blanc, voyant la majorité, ces Français de souche, somme des sous-chiens, sans que ne soit élevée une voix pour défendre le Peuple de France, son Histoire, qui ne remonte en aucun cas à la Révolution française, sa Géographie pour laquelle aujourd’hui on étudie, comble du rire, la pauvreté dans le monde. Acculturation donc, préférence du communautarisme, mise en place d’une Tcheka chargée  de juger les Françaises et les Français, comme s’ils n’étaient pas chez eux, comme s’ils n’avaient pas le droit de s’exprimer, on y voit ici la patte du grand orient,  dont le parti des gauches est issu. Alors qu’est ce que nous devons croire de ce parti qui ose aujourd’hui s’annoncer comme défenseur des Françaises et des Français alors qu’il a participé à la création de cette tour de Babel qu’est aujourd’hui l’Europe, une Europe saignée à blanc par le parasitisme financier, incapable par sa banque « centrale » de préserver l’institutionnalisation des pays composants, laissant les frontières européennes ouvertes à tout vent ! Ce ne sont pas des paroles qu’attendent les Français de la Droite, de cette Droite traditionnelle que tous les vermisseaux des ismes traitent d’extrême droite alors que l’extrême droite se revendique du national-socialisme qui se trouve si bien actuellement dans le parti des gauches, où tous les ismes s’unissent pour forger cette milice  de la haine anti-française, cette milice dont les cohortes de tueurs nés investissent le cadre de toutes réunions afin de tresser un mur de haine, cette haine charriée et devisée par le grand orient dont les sbires sont dans tous les partis afin d’attiser la destruction de l’État Français, la destruction de l’Identité Française, la destruction de l’Histoire Française. Assez donc d’injure envers les gens du Peuple qui font la France, les gens qui travaillent, les gens qui se lèvent tôt le matin pour gagner parfois un salaire de misère et voir leur outil de travail délocalisé pour des bénéfices juteux et la mise en esclavage de Peuples entiers, y compris dans nos Pays européens, assez de cette morgue et de ces rires de fabriques qui ne font rire personne de sensé ! Assez de l’injure envers la France et celles et ceux qui ont bâti et continuent à bâtir dans le silence la France honorable, la France qui n’est pas la serpillière du mondialisme et de ses errances, la France qui se lève et combat pour la défense de son honneur, de sa grandeur, de cette force innée en elle qui lui permet d’intégrer et non de décomposer comme on le voit actuellement, la France qui deviendra si cela continu un nouveau Liban où les sectes ignobles prospéreront, utilisées par les pouvoirs afin d’anéantir la Démocratie comme on le voit dans les Pays Arabes et notamment en Syrie, où un Peuple se défend contre la tyrannie des apatrides, des prétoriens et des mercenaires payés pour détruire les Nations. Alors, quelle garantie avons-nous de celles et de ceux qui ont détruit la souveraineté de la France, la France ce jour en lambeaux infestée par les hordes crypto communiste, dirigée par les loges, toute la purulence apatride que l’on verra bientôt gardiennes de camps de concentration dans notre Nation, cette guépéou dont le chantre fut Aragon, et bien pire jusqu’en ce parti qui se prétend la France « forte », initiée à une police politique par le gardien « du temple » en place, nous préparant la désintégration de l’Identité comme de la force vitale de la France, chaque Française et chaque Français de souche, très largement majoritaire dans notre Nation étant à la vue de ce document putride qui circule en provenance des métastases de l’État, regardé comme un pestiféré ! Donc quelle garantie  pouvons-nous accroire de celles et de ceux qui ont dénaturé la France, la soumettant à l’innommable, un patriot act déguisé au profit du communautarisme qui ne représente que 20% de la France. Nous attendons des réponses, des réponses fermes et définitives, des réponses qui ne se verront pas tronquées par les hordes pullulant dans les Assemblées, des réponses d’hommes et de femmes qui sauront faire la part des choses et revenir vers leurs racines et non s’enchanter dans la putridité d’un mondialisme d’errants ! Nous attendons non seulement des réponses mais des actes, des actes éliminant la « police politique » initiée par les loges, des actes restaurant la souveraineté de la France, notamment le retour à une Armée du Peuple et non une Armée de métier, le retour à la proportionnalité dans les élections, ce qui semble le minimum lorsqu’on voit la densité que représentent des partis comme le FN, le Modem, ainsi que les petits partis, le retour à une filtration de l’immigration, la disparition du regroupement familial, de la CMU, le filtrage des allocations diverses, l’abandon des subventions d’Etat au monde associatif, la réorganisation du Ministère de la Culture, la révision des programmes scolaires qui aujourd’hui sont sources d’un alphabétisme sordide, la restauration de la peine de mort pour les meurtriers d’enfant, de femme et de vieillard, la réforme totale du cadre européen dans le cadre de la paneurope qui éliminera l’oligarchie néronesque au pouvoir, etc, etc. Ce n’est que sur des positions claires et sans appel  que trancheront les électeurs sur un éventuel vote au profit de la « droite » en dérive. Cette dérive, fer de lance de toutes les fatuités, doit disparaître au profit de ce que certains affirment la France forte, que j’appellerai la France souveraine. Souveraine de ses décisions et non plus inféodée à la gabegie d’une « europe » dictatoriale, souveraine en son Armée par la remise en vigueur du service national qui sera la source de l’intégration et non de la diversification, souveraine par ses Lois économiques qui taxeront les produits marchands nés dans les goulags économiques, souveraine dans sa politique extérieure qui n’a pas à s’ingérer dans la politique intérieure d’autres Nations avec lesquelles elle n’est pas en guerre, souveraine jusqu’en ses classes de la maternelle à l’Université en éduquant ses enfants, et notamment en leur faisant prendre conscience de la force vitale de la France représentée par son Histoire, souveraine sur son sol en éliminant le droit du sol, souveraine dans sa culture en faisant rayonner la culture Française, ce qui à ce jour n’est en aucun cas le cas, souveraine dans ses décisions internationales en exerçant son devoir de modération et non de va en guerre totalement déplacé, souveraine en ses décisions par la mise en œuvre de référendum sur les questions existentielles de la France, souveraine en son Peuple qui doit voir le communautarisme se fondre dans sa réalité et non devenir, au nom de quoi ?, le règne au-dessus du règne, etc, etc. La France doit reconquérir ce qui a fait sa force et sa grandeur, la Liberté, qu’elle a endeuillée pour mettre en place le couronnement de la médiocrité d’une « europe » barbare et sans devenir. Sortons de la fange, cette fange qui risque de devenir le dénominateur commun en cas de « victoire » de cette pseudo gauche qui ne fera rien pour restituer à la France son avenir, mais bien au contraire participera à sa désintégration en acceptant le vote des exogènes, en distribuant à ne plus savoir les mânes des contribuables à tout ce qui n’est pas la France, en finalisant par ses actes destructeurs la liquéfaction de notre Nation, aidée en cela par la Gestapo brune rouge qui attend ses postes de commissaires politiques, le drapeau rouge au blason triangulaires inscrivant l’œil de la mort pour toutes celles et tous ceux qui ne s’aligneront pas dans les directives du métissage, de la destruction de l’identité Française, de la désintégration de la Nation française par mise en valeur des communautaristes sur le Peuple Français. Il n’y a que les aveugles pour ne pas voir cette tentative de colonisation poussée à l’extrême par l’extrémisme de cette gauche larvaire, assoiffée de pouvoirs et surtout de destruction de toutes les valeurs de la France. En considération, il n’y a pas là lieu de transaction mais de garantie pour que le vote puisse prendre une autre dimension, la dimension Démocratique que l’on attend, qui ne soit pas entaché par le mensonge et la trahison, la forfaiture et l’hypocrisie. Le vote des Nationaux, n’est pas le vote de la « souffrance », mais le vote du réalisme face à une France colonisée à l’extrême. Les phrases toutes dites des prétendants de la droite « molle »  au pouvoir ressortent encore du virtuel et de sa symphonie. Il est temps qu’ils ouvrent les yeux sur la réalité. S’ils restent aveugles, en cela couronnés par toutes les loges qui les enveniment et leur « interdisent » de prendre en compte la voix du Peuple, en cela totalement dans la voie inversée,  ils ne gagneront pas cette élection. Il convient pour eux de savoir ce qu’ils souhaitent et s’ils en sont encore au déni de l’existence de la réalité, ils disparaîtront, ce qui dans un sens peut être la meilleure solution pour fonder l’expression de la Voie de la France, nonobstant sa voix.  Deux options donc, soit ils s’unissent avec les partis Nationaux, et dans ce cas ils peuvent avoir une chance gagner cette élection, soit ils ignorent les partis Nationaux et dans ce cas ils seront vaincus par les crypto communistes, la voix barbare de la peste rouge qui attend son heure. La pseudo « gauche » n’a aucune honte à s’allier avec la peste rouge qui traîne derrière elle cent cinquante millions de morts, dès lors on a vraiment du mal à comprendre pourquoi la droite « molle » ne s’autorise pas à s’allier avec la droite traditionnelle, car enfin,  cette droite traditionnelle n’est pas « d’extrême droite », mais bien au contraire la colonne vertébrale de la Nation, « l’extrême droite » se revendiquant du national-socialisme n’ayant rien à voir avec elle, et retournant naturellement vers ses alliés les communistes, par ismes familiaux. Ce serait méconnaître la nature du National-socialisme issu du crypto communisme pour accroire un seul instant que la droite traditionnelle qui l’a toujours combattu en soit tutélaire. On s’intéressera à Georgio Freda, pour reconnaître la valeur de ce qui est dit, homme d’action ayant mis en avant dans son ouvrage «  la désintégration du système » l’alliance indéfectible entre le nazisme et le communisme, cette alliance n’ayant pour but que l’asservissement de tout ce qui est sous la tutelle de commissaires politique dévoués. Un peu de culture ne ferait pas de mal à celles et ceux qui prétendent remplir un rôle dans les Institutions de l’Etat pour savoir quel est l’ennemi de la Nation.  Alors qui empêche une alliance entre l’UMP et le FN, rien, sinon la main mise des loges, entre autres,  sur la voix des représentants de l’UMP. N’oublions jamais qu’actuellement 400 députés sont inféodés à la maçonnerie, ce qui explique bien des prises de position qui accélèrent la virtualité. La défense de la Démocratie impose des alliances et ces alliances se doivent si l’on veut que la Liberté persévère sur notre petit sol de France, si l’on veut éviter la colonisation de notre Nation, si l’on veut faire rayonner la France. Un effort et tout peut-être construit, sans effort tout sera détruit. Dans cette dernière position tout un chacun saura alors reconnaître les ennemis irréductibles de la Démocratie, de la souveraineté de l’Identité Française. Attendons la suite, qui n’est pas désespérante ni dans un cas ni dans l’autre pour les défenseurs de la Liberté, car le combat pour la Liberté ne cessera jamais, contrairement aux illusions de la virtualité qui elle est en grande souffrance, incapable de reconnaître ses racines, incapable de reconnaître le Peuple qu’elle se veut diriger, se cachant sous la  houlette des communautarismes pour survivre, atrophiée par la pensée unique autoflagellante et auto culpabilisante. Il serait temps de sortir de cette ornière ? Non ? Pour résumer sans garanties sérieuses je ne pense pas qu’un seul vote soit accordé à la droite « molle » et encore moins à la pseudo « gauche » alliée à la peste rouge, par les Françaises et les Français ayant à cœur la défense de leur Patrie. À suivre…

First turn of the elections

The fine mouths are there to evacuate reality, this reality which explodes to them in full face, that it exists of the French who like their Fatherland and who do not trust to in no case in Janus and even less with the communist Bolsheviks who attack the Places of Paris. Marvellous tirade on the virtuality where one saw each and everyone seeking to accommodate the voices of the Nationalists by pretexting them in “suffering”, beautiful repercussion of the Freudianism of boulevard which makes laugh with deployed throat eight million Frenchwomen and French. And why not send “psychologists to them” to look after these wandering poor which defend their Nation, their Identity, their Fatherland, whereas they are conchiés as ever by all the journalistic leprosy associated with this thing resulting from the cabins which one names the party of the lefts which must give up its triumph, the triumph of the invertebrates, uprooted, the stateless people, all this communitarianism which is shown and to which one must give all the attentions without thinking only one moment of the Frenchwomen and the French, to mask this attitude revolting which is the sale of the Nation to financial parasitism, with all these tadpoles with the mounting of the least worm for to nourish, lazy famous which since the French revolution struts about on the blood of the People, knock up themselves like frogs before… To explode in full flight, because it is what expects this putrid economy, to the flunkeies associated, with all this offspring of cowards and of servile who hide in the cabins, which hide think thanks which think the Elite of this world, an Elite which one saw the beautiful advantage with the right of cuissage, the right of murder of the People, the right which is not any more one right but nona right, completed by all the dregs of humanity present, the manufactured philosophers, the ridiculous scribblers, the musicians without a future, a stable makes some for intellectual dwarves who would like to think to be the wise ones of tomorrow! Ah the court of the miracles is full, and see the frenzy which agitates the beautiful people of the emolument, these timorous ignorami which recite their lessons of Trotskyism, Communism, capitalism, late that they are adventure which rigged in spite of them in this Country which is branned of their rot and of their becomes gangrenous associated.  Remain Janus in string and the only valid opposition party towards its allegory, the rank and file according to the dregs of Humanity, Communism, this ideology trailing behind it a hundred and fifty million deaths! It is a shame for our Nation which to see this destroying ideology collecting until more than ten percent of voice, the lesson of the rot it was not thus enough, the Russian goulags, the German concentration camps, all hoisted by the isms, socialism, Communism, National Socialism, he is necessary that there are completely deadened or completely uncultivated beings so that they vote this ideology of death! Ideology carried by the cabins, those which, I reassure you, do not belong to the authority of the Plain Grand Lodge of England, of the bastard cabins completion rotted by the illuminism of Weischaup which gargle death, abortion, euthanasia, acculturation, until moving of the current power where they are used as springboard for officer for the silence of Internet, in a hunting for the witches who denounce the ignominy of all thought reducing and destroying of the Nation, like Identity, Europe, thus look what they did, a paddling pool for the isms where the friends of the band with Baader trônent with the Maoists, them Gramcist, all this pit which directs right towards the abyss the European Nations.  There remain two continuing candidates, the riders of Bilderberg for this completely controlled “left”, the defenders of the crown for this “line” softened by all the constraints, all the communitarianisms, all the garglings and the brass bands of the destruction and the Nation and the Identity. Which confidence to grant to the furrier destruction of France. One sees on “right-hand side” presenting ideas of Fatherlands, ideas of Nation, and even the idea of the paneurope, but in five years which thus the flatterers made to initiate this size, nothing, strictly nothing, if not which to more degrade the Ideal of France, which is not that to curve itself to be made sodomize, but quite contrary to be upright vis-a-vis this world in gestation. What we saw there: a mini-treaty voted on the run without the agreement of the People of France, a destruction of the Army to the profit of a Professional army whose soldiers fall for defense not from Freedom but from the markets from drug and the markets from oil, honor with those which fight in its grounds where they do not have anything to make, honor with these soldiers who must obey the political power but which does not think about it less, honor with those which die for nothing (- an excellent film to see for all those and all those which think the war like a video game, Special forces, which returns honor to our soldiers -); an opening of our borders to any wind, with a massive immigration, which one says controlled, and where live in margin of the hundreds of thousands of stateless people nourishing blood of France with the CMU, the RSA, etc including the pension funds for people who never worked in France! Whereas must believe itself in front of this volte-face of this party which lied us which misled us, which soiled us, which degraded us, which made today that to be French is a shame vis-a-vis the communitarianisms carried to the naked ones, whereas the communitarianisms must be melted in France, if they honour France, and not to insult it and cause it as that was never done, with all these deads and ambiguities gruels such as the Dump and company, Gestapo of the communitarianism seeing each French like a racist, especially if it is white, seeing the majority, these French of stock, nap of the under-dogs, without a voice not being high to defend the People of France, its History, which does not go up to in no case with the French revolution, its Geography for which today one studies, roof of the laughter, poverty in the world. Acculturation thus, preference of the communitarianism, installation of Tcheka charged to judge the Frenchwomen and the French, as if they were not on their premises, as if they did not have the right to be expressed, one sees there here the leg of the great East, from which the party of the lefts is resulting. Whereas is what we must believe of this party which dares today to be announced like defender of the Frenchwomen and the French whereas it took part in the creation of this tower of Babel which is Europe today, bled Europe with white by parasitism financial, unable by its “central” bank to preserve the institutionalization of the component countries, leaving the European borders opened with any wind! These are not words that the French of the Right-hand side wait, this traditional Line that all the small worms of the isms treat far right whereas the far right asserts National Socialism which is so well currently in the party of the lefts, where all the isms are linked to forge this militia of hatred anti-Frenchwoman, this militia whose troops of killers born invest the framework of all meetings in order to braid a wall of hatred, this hatred carted and unscrewed by the great East whose henchmen are in all the parties in order to poke the destruction of the French State, the destruction of the French Identity, the destruction of the French History. Rather thus of insult towards common people who make France, people who work, people who rise early the morning to gain a starvation wage sometimes and to see their work tools delocalized for juicy benefit and the setting in slavery of whole People, including in our European Countries, enough this mortuary and of this laughter of factories which make laugh nobody of judicious! The enough insult towards France and those and those which built and continue to build in silence honourable France, France which is not the floorcloth of Universalism and its wanderings, France which rises and fights for the defense of its honor, its size, this innate force in it which enables him to integrate and not to break up as it is currently seen it, France which will become if that continuous new Lebanon where the wretched sects will thrive, used by the powers in order to destroy the Democracy as one sees it in the Arab Countries and in particular in Syria, where People defend themselves against the tyranny of the stateless people, the Praetorian ones and mercenaries paid to destroy the Nations. Then, which guarantee we have those and those which destroyed the sovereignty of France, France this day in scraps infested by the hordes crypto communist, directed by the cabins, all the purulency stateless person which one will see soon guardians of concentration camps in our Nation, this guépéou whose cantor was Aragon, and quite worse until in this party which is claimed “strong” France, initiated with a political police by the guard “of the temple” in place, preparing us the disintegration of the Identity like vital force of France, each Frenchwoman and each French of stock, very largely majority in our Nation being with the sight of this putrid document which circulates coming from metastases of the State, looked like pestiferous! Thus which guarantee we can accroire of those and of those which denatured France, subjecting it to unnamable, a patriot act disguised with the profit of the communitarianism which accounts for only 20% of France. We expect final answers, firm responses and, answers which will not see themselves not truncated by the hordes pullulating in the Assemblies, of the answers of men and women who will be able to make allowances and to return towards their roots and not to enchant itself in the putridity of an Universalism of wandering! We expect not only answers but acts, acts eliminating the “political police” initiated by the cabins, of the acts restoring the sovereignty of France, in particular the return to an Army of the People and not a Professional army, the return to the proportionality in the elections, which seems the minimum when one sees the density which represent of the parties like the FN, the Modem, as well as the small parts, the return to a filtration of immigration, the disappearance of family gathering, CMU, the filtering of the various allowances, the abandonment of the subsidies of State to the associative sector, the reorganization of the Ministry for the Culture, revision of the school programs which today are sources of a sordid alphabetism, the restoration of the capital punishment for the murderers of child, woman and old man, the total reform of the European framework within the framework of the paneurope which will eliminate néronesque oligarchy with the power, etc, etc It is only on clear positions and without call which the voters will slice on a possible vote with the profit of the “right-hand side” in drift. This drift, spearhead of all self-conceits, must disappear with the profit from what some affirm strong France, that I will call sovereign France. Sovereign of its decisions and enfeoffed either with the underhand dealings of dictatorial, sovereign “Europe” in its Army by the handing-over in force of the national service which will be the source of the integration and not of the diversification, sovereign by its economic Laws which will tax the commercial products born in the economic goulags, sovereign in its foreign policy which does not have to interfere into the domestic policy of other Nations with which it is not in war, sovereign until in its classes of the nursery school at the University by educating his/her children, and in particular in their making become aware of the vital force of France represented by its History, sovereign on its ground by eliminating it does right of the ground, sovereign in its culture while making radiate the culture French, which to date isn't to in no case the case, sovereign in its international decisions by exerting its duty of moderation and not of go in war completely moved, sovereign in its decisions by the implementation of referendum on the existential questions of France, sovereign in its People which must see the communitarianism being melted in its reality and not becoming, in the name of what? , the reign above reign, etc, etc France must reconquer what made its force and its size, the Freedom, which it plunged into mourning to set up the crowning of the mediocrity of barbarian “Europe” and without becoming. Let us leave mud, this mud which is likely to become the common denominator in the event of “victory” of this left pseudonym which will not do anything to restore in France its future, but quite to the contrary will take part in its disintegration by accepting the vote of exogenic, while distributing more to know the manes of the taxpayers to all that is not France, by finalizing by its acts of destruction liquefaction of our Nation, helped in that by red Gestapo brown which expects its posts of political police chiefs, the red flag with the blazon triangular registering the eye of death for all those and all those which will not be aligned in the directives of the interbreeding, destruction of the French identity, disintegration of the French Nation by development of the communautarists on French people. There are only the blind men not to see this attempt at colonization pushed to the extreme by the extremism of this larval, made thirsty left of powers and especially of destruction of all the values of France. In consideration, it does not take place there there of transaction but of guarantee so that the vote can take another dimension, the Démocratique dimension until one waits, who is not sullied by the lie and treason, the breach and hypocrisy. The vote of the Nationals, is not the vote of the “suffering”, but the vote of realism vis-a-vis France colonized to the extreme. The sentences all known as of the “soft” line applicants to the power still come out from virtual and its symphony. It is time that they open the eyes on reality. If they remain blind, in that crowned by all the cabins which poison them and “prohibit to them” to take into account the voice of the People, in that completely in the reversed way, they will not gain this election. It is advisable for them to know what they wish and if they are still with the refusal of the existence of reality, they disappear, which in a direction can be the best solution to found the expression of the Way of France, notwithstanding its voice.  Two options thus, is they are linked with the Nationaux parties, and in this case they can have a chance to gain this election, that is to say they are unaware of the parties Nationaux and in this case they will be defeated by the communist crypto, the barbarian voice of the red plague which bides its time. The “left” pseudonym does not have any shame to be combined with the red plague which trails behind it a hundred and fifty million deaths, consequently one has really difficulty understanding why the “soft” line is not authorized to be combined with the traditional line, because finally, this traditional line is not “far right”, but quite to the contrary the spinal column of the Nation, “the far right” asserting National Socialism having nothing to do with it, and naturally turning over towards its allies the Communists, by family isms. It would be to ignore the nature of National Socialism resulting from the crypto Communism for accroire only one moment which the traditional line which always fought it is guardian. One will be interested in Georgio Freda, to recognize the value of what is known as, man of action having proposed in his work “the disintegration of the system” staunch alliance between the Nazism and Communism, this alliance having for goal only control of all that is under the supervision of devoted police chiefs political. A little culture would not make evil with those and those which claim to fulfill a role in the Institutions of the State to know which is the enemy of the Nation.  Then which prevents an alliance between UMP and the FN, nothing, if not the put hand of the cabins, inter alia, on the voice of the representatives of UMP. Never let us forget that currently 400 deputies are enfeoffed with masonry, which explains many standpoint which accelerates virtuality. The defense of the Democracy imposes alliances and these alliances must if it is wanted that Freedom perseveres on our small ground of France, if one wants to avoid the colonization of our Nation, if one wants to make radiate France. An effort and all perhaps built, effortlessly all will be destroyed. In this last position each and everyone will be able to then recognize the irreducible enemies of the Democracy, sovereignty of the French Identity. Let us expect the continuation, which is despairing neither in a case nor in the other for the defenders of Freedom, because the combat for Freedom will never cease, contrary to the illusions of the virtuality which it is in great suffering, incompetent to recognize his roots, incompetent to recognize the People which it wants to be to direct, hiding under the leadership of communitarianisms to survive, atrophied by the doctrinaire approach autoflagellante and making feel guilty car. Would it be time to leave this rut? Not? To summarize without serious guarantees I do not think that only one vote is granted to the “soft” right-hand side and even less with the “left” pseudonym allied with the red plague, by the Frenchwomen and the French having in heart the defense of their Fatherland. To follow…

© Vincent Thierry