Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow CIVILISATIONS arrow Les barbares en action
Les barbares en action PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Jeudi 01 Novembre 2012 à 06:16

Les barbares en action

 

Face à la montée en puissance des hordes diligentées en sous-main par le paradoxe de la démocratie, il est temps de faire rempart contre ces illuminations. Le choc annoncé des civilisations est là, dans cette aberration qui conjugue crime et barbarie partout où elle passe, en Libye, en Syrie, au Mali, dans tous les pays de la mouvance musulmane, débordant même nos pays européens,  ou l'on voit nos enfants assassinés à coup de pioche, où l'on voit des bastions communautaristes hors la loi (la drogue n'est qu'un minuscule écheveau de l'intégrisme qui s'agite en sous-main dans ces zones de non droit), et elle est prêtrise d'un fanatisme entachant la liberté tant d'expression que corporelle qui n'a rien à voir ni à faire dans notre civilisation occidentale. Deux poids, deux mesures dans la voix de notre oligarchie dite républicaine, il serait bon de combattre le fanatisme au Mali, mais de l'aider en Syrie! Cette équivoque dans le prétoire du grand bazar, dévoué à la Lucy Trust, qui se prétend l'ONU, ne pourrait être que risible si on ne savait les exactions monstrueuses commises au nom de l'ASL, elle-même submergée par le fanatisme exacerbé qui, par mercenaires interposés du monde entier, tel un nid de sauterelle dévore les vies des enfants syriens. La honte est ici à son sommet, une honte bue, lavée par le sang du pétrole dont les richesses sont contrefaits de notre économie nationale, avoirs dont nous n'avons nul besoin au regard de l'indépendance pétrolifère que nous obtiendrons par le forage de nos droits en mer, et dont les capitaux seront remis à leurs spéculateurs dès notre indépendance retrouvée par opa financière dûment justifiée. Choc des civilisations donc, où l'on voit en occident tout se permettre par la barbarie, et où l'occident doit se plier aux us et coutumes déployés désormais par l'apogée des frères musulmans. Le choix ici est clair, l'Occident multimillénaire et chrétien n'a pas à se soumettre aux dictats d'une religion qui ne sera jamais la sienne, n'en déplaise aux oligarchies monstrueuses et dictatoriales dont le règne se terminera rapidement par l'extinction de leurs réserves pétrolières. En conséquence, face à ce déni de Liberté invoqué au nom d'une religion, l'Occident doit faire front, un front implacable pour faire respecter ses Lois qui ne sont pas de vains mots  sur un code, par le respect inconditionnel de la Liberté de penser, le respect inconditionnel de la Liberté des Etres Humains, et notamment le respect inconditionnel des droits de la Femme qui doit être libre de disposer de son corps, de son esprit, de son âme, comme chaque Etre Humain de par ce monde. Chacun de nos Etats comme de nos Peuples ne doit en aucun cas céder à la pression islamique, que ce soit dans la vie courante, les écoles, les lieux publics, tout un chacun doit veiller au respect de nos Lois, il n'y a ici aucune tolérance à avoir contre l'intolérance, chaque provocation doit être jugée et condamnée, chaque délit doit faire l'objet d'une extradition, nos Pays d'Europe ne sont pas et ne seront jamais soumis à la religion de la soumission. Lois et décrets doivent se suivre et s'imposer pour faire cesser ces signes distinctifs qui n'ont rien à voir avec nos traditions, qui devraient d'ailleurs être vécu dans les pays qui en sont coutumes et en aucun cas dans nos Nations. Tout un chacun doit demander référendum sur l'insupportable condition qui afflige nos concitoyens que de devoir tolérer l'intolérable dans nos Nations, jusqu'à ce déni de leur existence vitale, le droit de vote pour partie de la barbarie! Il suffit de ces discours de pacotille, de cette mouvance en prosternation, le temps n'est pas ici de se soumettre mais bien de réagir avec sévérité contre toutes les meutes barbares qui veulent imposer leurs lois dans nos Nations. La veulerie de serpillère de tous les ismes nous ayant conduit à ce choc frontal doit être écartée de toutes les consultations électorales, il n'y a ici de mieux vivre ensemble que dans la clarté et le respect tant de nos traditions et de nos lois et non dans la lamentable errance de carpette des officiants du nouveau désordre mondial, qui non content d'accepter l'intolérable ont fait voter ce texte concernant la régulation des économies par la bureaucratie apatride de cette "europe" de nains toute entourée de ses  ismes ridicules enchantant l'avortement, l'euthanasie et le métissage, le crédo de l'illuminisme si bien représenté par le Grand Orient de France dans notre Nation, qui détient aujourd'hui tous les pouvoirs légaux! Nos Identités, nos souverainetés sont ce jour en jeu, notre survie de même engluée par ces deux sources issues de l'usure, le fanatisme accouplé à l'oligarchie de la dépendance, deux mâchoires contre lesquelles tout un chacun se doit de lutter idéologiquement pour les écarter définitivement des pouvoirs, afin pour les uns qu'ils retournent à leur débats théologiques, pour les autres à leurs débats maçonniques. L'enjeu de cette lutte, je ne le rappellerais jamais assez est l'enjeu de la survie de nos existants bio géo historique qui n'ont pas à subir un viol systémique dans le cadre d'une guerre asymétrique diligentée par l'usure et ses rapaces. Les Peuples doivent se faire entendre dans la légalité de nos lois souveraines et ne plus subir, faire appel à leurs députés, à l'ensemble des cadres de la nation par dépôts de pétitions en publicité confirmée pour faire taire les veules et les traitres à la Nation. Toute loi en infraction avec  nos us et coutumes doit être éradiquée de nos codes, toute tentative tendant à affaiblir notre souveraineté doit faire l'objet d'un référendum. L'oligarchie maçonnique mise au pouvoir par trente-deux pour cent de nos citoyens aveugles ne doit pas être laissée sans surveillance et contrainte par référendum d'initiative populaire en ses contrefaçons tendant à la perte de nos libertés. Que je sache nous n'avons pas à être soumis aux directives maçonniques qui sont les manifestations de représentations non élues du Peuple! Que se taise donc cette lâcheté tant du Peuple d'ailleurs que de pseudos élites dont les prosternations démontrent l'inanité mais bien pire la collusion, cette collusion répugnante qui a déjà fait perdre la vie à nombre de nos soldats qu'ils soient en pleine lumière ou dans l'ombre, non pour défendre la Liberté mais l'oligarchique monstruosité qui paie en sous mains la barbarie afin de s'offrir la mise en esclavage de Peuples entiers au nom d'une soumission pernicieuse, participant ainsi à la mise en œuvre du pillage des ressources naturelles de chaque Nation considérée. Ici, on ne trouve nul combat pour la Liberté mais bien un combat initié par l'appât du gain et le degré d'usure que l'on peut en tirer. Ne croyez un seul instant que l'Etre Humain, le Peuple aient ici la moindre signification pour les barbares qui diligentent ces actions, ils ne sont rien, comme devraient l'être nos Identités comme nos Peuples Occidentaux en allégeance devant cette bestialité dont les cornacs sont dans nos représentations étatiques, élus par tromperie au degré de leurs appartenances que l'on dit occultes, mais qui ne le sont pas. La tolérance a des limites et trouve ses bornes dans l'intolérance, déterminant les seuils de l'intolérable. Ces seuils sont aujourd'hui atteints, ici par le viol systémique de nos Identités, de notre Peuple, de nos Lois, de nos us et coutumes, là par le conchiage systémique de notre religion chrétienne, là encore par le racket de trente milliards d'euro destinés à payer les intérêts d'une dette que nous n'aurions pas dû voir naître si nous avions conservé notre droit de battre monnaie, trente milliards pour engraisser les usuriers, là toujours lorsqu'on voit naître le déni de référendum de notre Peuple au regard du pacte "budgétaire", tendant à nous faire perdre notre souveraineté, là enfin en voyant l'exécutif se prosterner devant la dictature et se parjurer en instiguant une lutte contre la barbarie au Mali et une aide de cette même barbarie en Syrie ! Le vase déborde de ces subordinations suant la traitrise et la fourberie. Les opérations tendant à éliminer progressivement ces latitudes à la félonie passent par les urnes et la demande opérationnelle de référendums appropriés. Des urnes doivent être systématiquement éliminés les "umps" associés à l'oligarchie du nouveau désordre mondial. Les référendums quant à eux doivent concerner l'indépendance nationale, l'intégrité de notre Identité, l'intégrité de notre territoire. Les réseaux sociaux existent, il faut s'en servir pour faire valoir le respect constitutionnel de nos droits légitimes, afin de plier à la volonté du Peuple les élus, élus par ignorance de leurs appartenances, qui ne travaillent en aucun cas à la grandeur de la France et de son Peuple, mais à sa destruction par soumission à la bestialité dont les mâchoires sont constituées par l'usure et la barbarie. Donc à vos plumes, à vos stylets, à vos claviers, faites valoir vos droits légitimes pour ne pas devenir les esclaves de la tyrannie qu'elle soit politique, intellectuelle ou religieuse! A suivre...

 

Barbarians in action

 

Vis-a-vis the rise to power of the hordes diligences in writing pad by the paradox of the democracy, it is time to make rampart against these illuminations. The announced shock of the civilizations is there, in this aberration which combines crime and cruelty everywhere where it passes, in Libya, in Syria, in Mali, in all the countries of Moslem mobility, overflowing even our European countries, or one sees our assassinated children with blow of pickaxe, where one sees bastions communautarists out the law (drug is only one tiny hank of the integrism which is agitated in writing pad in these zones of nonright), and it is priesthood of a fanaticism sullying freedom as well with expression as body which does not have anything to see nor to make in our Western civilization. Two weights, two measures to the voice of our oligarchy known as republican, it would be good to fight fanaticism in Mali, but to help it in Syria! This ambiguity in the court of the large bazaar, devoted to Lucy Trust, who claims itself UNO, could be only laughable if one did not know the monstrous exactions made in the name of the ASL, itself submerged by the exacerbated fanaticism which, by interposed mercenaries of the whole world, a such nest of grasshopper devours the lives of the Syrian children. Shame is here at its top, a drunk shame, washed by the blood of the oil whose wealths are counterfeited of our national economy, asset of which we do not have no need with the glance for oil-bearing independence that we will at sea obtain by the drilling of our rights, and whose capital will be given to their speculators as of our independence found by duly justified financial tender offer. Shock of the civilizations thus, where one sees in occident all being allowed by the cruelty, and where the occident must yield with the customs and habits deployed from now on by the apogee of the Muslim brothers. The choice here is clear, the Occident multimillénaire and Christian do not have to subject themselves to the dictates’ of a religion which will be never his, with due respect to monstrous and dictatorial oligarchies whose reign will end quickly in the extinction of their oil reserves. Consequently, vis-a-vis this refusal of Freedom called upon in the name of a religion, the Occident must make face, a face relentless to make comply with its Laws which are not vain words on a code, by the unconditional respect of Freedom to think, the unconditional respect of the Freedom of the Human Beings, and in particular the unconditional respect of the women's rights which must be free to lay out of its body, its spirit, of its heart, like each Human Being from this world. Each one of our States as of our People should not in no case to yield to the Islamic pressure, than it is in the everyday life, the schools, the public places, each and everyone must take care of the respect of our Laws, it does not have there here no tolerance to have against intolerance, each provocation must be judged and condemned, each offense must be the object of an extradition, our Countries of Europe are not and will never be subjected to the religion of the tender. Laws and decrees must be followed and be essential to put an end to these characteristics which have nothing to do with our traditions, which should besides be lived in the countries which are habits and in no case in our Nations. Each and everyone must require referendum on the unbearable condition which afflicts our fellow-citizens to have to tolerate the intolerable one in our Nations, until this refusal of their vital existence, the right to vote to some extent of cruelty! It is enough to these speeches of shoddy goods, of this mobility in prostration, time is not here to subject themselves but well to react with severity against all the cruel packs which want to impose their laws in our Nations. The spinelessness of floorcloth of all the isms having led us to this frontal shock must be isolated of all the elections, it has there to better live here together only in clearness and the respect so much of our traditions and our laws and not in the lamentable wandering of rug of the officiants of the new world disorder, who nonglad to accept the intolerable one made vote for this text relating to the regulation of the economies with the bureaucracy stateless person of this “Europe” of dwarves very surrounded by his ridiculous isms enchanting the abortion, the euthanasia and the interbreeding, the creed of the illuminism represented so well by the Great East of France in our Nation, which holds all the legal powers today! Our Identities, our sovereignties are this day concerned, our survival in the same way limed by these two sources resulting from wear, the fanaticism coupled with the oligarchy of the dependence, two jaws against which each and everyone must fight ideologically definitively to draw aside them from the powers, so for the ones that they turn over to their theological debates, for the others with their Masonic debates. The challenge of this fight, I would never point out it enough is the challenge of the survival of our existing organic géo historical which does not have to undergo a systemic rape within the framework of an asymmetrical war diligentée by wear and its raptors. The People must be made hear in the legality of our sovereign laws and more not to undergo, call upon their deputies, the whole of the executives of the nation by deposits of petitions in publicity confirmed to make conceal the weak ones and the traitors from the Nation. Any law in infringement with our customs and habits must be eradicated of our codes, any attempt tending to weaken our sovereignty must be the object of a referendum. The Masonic oligarchy put at the power by thirty-two percent of our blind citizens should not be left without monitoring and constraint by popular referendum of initiative in its counterfeits tending to the loss of our freedoms. How I know we do not have to be subjected to the Masonic directives which are the demonstrations of not elected representations of the People! That this cowardice as well of the People besides as of pseudonyms elites is thus keep silent whose prostrations show the inanity but the quite worse collusion, this feeling reluctant collusion which already made die with many our soldiers who they are in full light or in the shade, not to defend Freedom but the oligarchical monstrosity which pays under hands cruelty in order to offering the setting in slavery of whole People in the name of a pernicious tender, thus taking part in the implementation of the plundering of the natural resources of each Nation considered. Here, one does not find no combat for Freedom but well a combat initiated by the lure of gain and the degree of wear which one can draw. Believe only one moment only the Human Being, the People have here the least meaning for the barbarians who diligentent these actions, they are not nothing, as would owe the being our Identities as our Western People in allegiance in front of this bestiality whose mahouts in our official representations, are elected by fraud with the degree of their memberships that one known as occult, but who it is not. The tolerance has limits and finds its terminals in intolerance, determining the thresholds of the intolerable one. These thresholds are reached today, here by the systemic rape of our Identities, our People, our Laws, our customs and habits, there by the systemic conchiage of our Christian religion, there still by the racket of thirty billion euro intended to pay the interests of a debt which we should not have seen being born if we had preserved our right of coinage, thirty billion to fatten the usurers, there always when one sees being born the refusal from referendum of our People taking into consideration “budgetary” pact, tending to make us lose our sovereignty, there finally by seeing the executive bowing down in front of the dictatorship and parjurer by instigating a fight against cruelty in Mali and a help of this same cruelty in Syria! The vase overflows of these subordinations sweating treachery and cheating. The operations tending to eliminate these latitudes with disloyalty gradually pass by the ballot boxes and the operational request for suitable referendums. Ballot boxes must be systematically eliminated the “umps” associated with oligarchy from the new world disorder. The referendums as for them must relate to national independence, the integrity of our Identity, the integrity of our territory. The social networks exist, there is necessary to make use of it to put forward the constitutional respect of our legitimate rights, in order to fold with the will of the People the elected officials, elected by ignorance of their memberships, which do not work to in no case with the size of France and its People, but with his destruction by tender with the bestiality whose jaws are consisted wear and cruelty. Thus with your feathers, with your stylets, your keyboards, take advantage of your legitimate rights not to become the slaves of tyranny that it is political, intellectual or religious! To follow…

 

© Vincent Thierry