Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow ALL TEXTS arrow POLITIQUE arrow La destruction de la Famille
La destruction de la Famille PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 14 Janvier 2013 à 07:12

La destruction de la famille

La subversion dans notre Nation, doublée de la dictature, bat son plein. Hier environ cinq cent mille personnes défilent pour contrer cette loi inique voulant détruire la qualité de la Vie en sa représentation Humaine par la Femme et l’Homme, noyer l’identité souveraine de la nature, dans le contexte d’un mariage pour tous, gay, lesbienne, avec ce qu’il y a de pire l’adoption d’enfants, menant droit à la pédophilie la plus immonde. La destruction de la famille doit être légalisée sans qu’un référendum, tout à fait naturel dans le cadre de cet immondice, ne soit institué. Nous trouvons là le dernier acte barbare de la secte de Weishaupt, dictant pour principe la désintégration de la famille, initiée par tous les valets de son aréopage, la franc-maçonnerie du Grand Orient qui avec ses cinquante mille esclaves a décidé de la mort de la Vie au profit de l’esclavage le plus total de notre Peuple à ses illuminations. Salutaire la réaction des Françaises et des Français dont les représentant annoncent une manifestation bordée de huit cent mille personnes, le déni du gouvernement de notre Nation, qui rappelons le ne représente que trente deux pour cent des suffrages, met en évidence l’inscription de la barbarie qui le manipule et le soumet. Car il y a belle lurette que nous ne sommes plus en Démocratie dans notre Nation, voyant la non représentation de dix sept pour cent de ses électeurs, et la voie royale au dit gouvernement prononcée par à peine deux pour cent des suffrages. Il faut bien le comprendre pour voir avec quel dédain est traité le Peuple, comme un simple cerf qui doit se plier à sa nomenklatura qui de la tête au pied est représentante de ce gouvernement dans le gouvernement que représente le Grand Orient. La France n’a pas voté pour cette administration qui viole les droits de la constitution, cette débauche de francs-maçons qui parjurent le nom de la Nation, l’Identité Française, l’honneur de la France. Pas un électeur n’a voté pour cette ribambelle infecte qui suinte la subversion quand ce n’est pas la perversion. Il est temps pour les Françaises et les Français de comprendre ce qu’est cette momification putride qui s’agglutine aux rouages de l’Etat et s’en défasse le plus rapidement lors des prochains votes en éliminant systématiquement les appartenances des impétrants pour qui ils votent. L’aveuglement et le mensonge permanent ont permis cette prise du pouvoir par la subversion, instiguée déjà dans le parti des gauches totalement au mains du Grand Orient, le socialisme, son véhicule étant déjà totalement inféodé à ses règles, ses représentations, ses prolifiques sources de pensées nauséeuses qui n’ont d’autres buts que la destruction totale de tout ce qui est pour implanter une « République » universelle ou ne dirigeraient que des sages, des élites dont on a vu la prosternation, l’addiction à toutes déviances sexuelles qui les obligent ce jour à en légiférer leur immonde dépravation. Il n’y a que des leurres pour faire accroire que n’existât pas un coup d’état de cette perversité dans notre Etat. Des journalistes errants, des suppôts de l’usure, et des gargotiers de l’infecte dépendance à la bassesse et sa propagande. Il n’y a ici point besoin d’éclairer la servilité à la prose dissonante de cette association de renégat à la France, elle est en action et en pleine lumière et que propose-t-elle dans son ascension factice, sinon que la destruction totale de la famille, pour le profit du genre, de la chose que l’on achètera, dont on se servira puis qu’on jettera après usage. Cette chose est le sommet de l’aberration Humaine, initiée par l’atrophie la plus simiesque, elle n’a rien d’Humain, tout de la dérive et la prosternation à l’abîme, elle est composition de l’innommable associée à l’outrance,  marais visqueux enfanté par des nains intellectuels, des non-humains, se cachant dans leur sectes putrides où l’on prépare après la dissolution de la famille, sa mise à mort, par l’euthanasie voulue ou non, d’ailleurs, car là est le jeu de cette perversion, aller vers l’ultime arasement de la société, par la destruction de la famille, et de l’Etre Humain par l’euthanasie après que d’avoir assigné l’avortement comme déité. Nous sommes là en présence d’une secte de la mort, enchantant la mort, et vivant par la mort, telle qu’on là voit semer sa gloire sur ces champs de guerre en Syrie, où cette servitude qui nous gouverne envoie des armes pour demain accroire que la Syrie sera son protectorat, qui trahi nos forces spéciales envoyées en Somalie, qui combat le « terrorisme », au Mali pour mieux protéger les groupes de l’errance volant les ressources minières de ce Pays et des Pays adjacents. Comme je le disais dans un précédent, l’ignoble est ici atteint, les armes de guerre livrées en Syrie vont tuer nos soldats au Mali. Voici ce qu’est la gouvernance du Grand Orient, un salmigondis de reptation à l’usure, doublée de l’esprit de la subversion cherchant à l’annihilation de tout ce qui existe pour laisser place à la médiocrité dans son excellence, une médiocrité d’affaires, de corruption, de répugnance sexuelle, une médiocrité de petits nains, et ce n’est pas peu de le dire, se goinfrant comme des porcs sur les deniers publics, s’autorisant des retraites astronomiques, s’inventant des prétextes pour faire accroire au lavement de l’enrichissement personnel, toutes magouilles qui puent la trahison du Peuple, la trahison dans ses grandes largeurs de l’Idéal Républicain, la trahison non des « élites », mais des médiocres. Il est temps pour chacun des Français de se renseigner avec vivacité sur le curriculum vitae de chaque prétendant aux élections, sa qualité, homme, femme, ses ascendances, Français de souche, immigré, naturalisé, double nationalité, ses appartenances religieuses, Catholique, Protestant, Musulman, Israelite, Bouddhiste, etc, ses appartenances associatives, Rotary Club, Lions Club, Round Table, Le Siècle, l’IFRI, Franc Maçon du Grand Orient, de la Grande Loge, de la Grande Loge Nationale Française, etc, Clubs d’affaires et de « pensées », Saint Simon, etc. Chaque impétrant doit être mis à nu sur ses qualités et ses dispositions à servir l’Etat, donc le Peuple, et non ses associations dont il ou elle est dépendants. Et cela doit se faire dans tous les corps de l’Etat, et de la fonction Publique, jusqu’à élimination totale de ce qui ne représente pas la République, le Peuple, l’Identité Française,  cette Identité emportant le service de la France, tout le reste n’étant que vente de savonnettes servies au Public. Me direz-vous mais comment les trouver, trouver les listes des appartenances de chacun des impétrants. Que chacun ne soit inquiet il suffit de chercher et vous trouverez et alors vous verrez avec limpidité l’état dans l’Etat, cette gangrène qui fait vaciller la République sous les coups de la subversion sous des dehors mielleux, une hypocrisie confondante, une haleine fétide, une puanteur gargantuesque. Demandez donc des comptes à vos élus et prenez mesure de la situation au sein de tous les corps de l’Etat, ce n’est que de cette manière que nous débarrasserons la France de cette gangrène qui la pourrit et veut la pervertir en adéquation avec les directives de la secte qui les immobilise et en les immobilisant profane l’existence Humaine dans notre Nation, profane ses Institutions, profane son honneur. Les écuries d’Augias doivent être nettoyées de fond en comble et je ne crois pas qu’une seule Française ou qu’un seul Français ne le veuille pas, trompé l’un l’autre par cette irradiante perversité qui guide la subversion. En attendant devant le voile de l’illusion notre Nation, notre Peuple, subit l’assaut de cette dictature qui veut se finaliser dans l’apothéose de sa glorification, la destruction de l’Humain, après que d’avoir cherché à détruire ses racines, par un métissage forcé, après que d’avoir cherché à faire disparaitre sa réalité, par une immigration à pas forcés, après que d’avoir cherché à détruire sa culture, par la prononciation de l’acculturation et de l’illettrisme à galops forcés par son véhicule l’ « enseignement » public où à part quelques exceptions se nourrissent tous les ismes en leurs déviance les plus prononcées. La France a réagit hier, elle doit bien entendu aller plus loin pour éliminer la bubonique errance qui la contraint, et ce en instituant la voie du référendum pour toutes décisions mettant en jeu sa réalité physique, culturelle, spirituelle. Cela détermine ce qui est dit plus haut, l’élimination systémique des votes des appartenances qui ne correspondent en aucun cas le service de la France. L’enjeu de ses prochaine années se révèle donc ici, dans cette prise de conscience qui, prémisse en cette manifestation, doit se déclarer par le boycott systémique de toutes manœuvres tendant à la déperdition de la France, par voie politique principalement, mais aussi par voie philosophique et spirituelle, afin d’accentuer la réalité et la mettre devant les yeux aveuglés de nos contemporains qui depuis 1945 sont endormis par des litanies sans fins qui ne correspondent qu’au masque de ce qui s’est réalisé par l’intermédiaire de la filière du socialisme, le communisme et le national-socialisme, ces cent cinquante millions de morts qui ont été sacrifiés par l’autel de la virtualité, afin de s’emparer du réel et le travestir dans cette insanité que nous vivons journellement. Des bibliothèques entières sont à votre disposition sur Internet1, internet2, pour vous faire voir ce qui en est réellement de notre Histoire, et notamment de notre Histoire Française, acclimatée par l’usure et ses leviers, pérorant dans une branche de sa mâchoire une pseudo révolution pour détruire le capitalisme Français, et par son autre mâchoire un libéralisme forcené dévoué à l’usure. La vérité apparaît de façon consternante dans ce siècle qui débute, et finira sans cette abjection qui se veut gouvernance, n’en doutons un seul instant, car ses pustules ne sont pas seulement en notre Nation mais dans toutes les Nations, là dans cet ONU investi par la Lucy Trust, là dans ce FMI obéré par l’usure et ses mamelles, toutes fabiennes, là dans cet OMC, qui est à reconditionner totalement, cet OMS, totalement larvaire de pseudos laboratoires pharmaceutiques qui préparent non des vaccins mais des virus qui permettent de vendre des vaccins, là dans ce conglomérat de la mort de notre agriculture qui vend la mort et n’autorise à personne d’initier la culture traditionnelle. Tout est lié, la pourriture est partout et elle s’incruste, mais le fer n’est pas encore rouillé, il peut être nettoyé, et ce nettoyage doit avoir lieu. Ce n’est qu’à ce prix que rayonnera à nouveau le chant de la Liberté, ce chant totalement enchaîné par les psalmodies de l’immonde, du déstructuré, du non-humain, qui baignent actuellement les Nations, privées de leur réalité, leurs Peuples.  A l’euthanasie, il faut répondre par l’euthanasie de ces scories en leur refusant le moindre vote, au genre il faut répondre par la re culturation de nos Peuples assourdis par la débilité mentale qui cherche à cacher cent cinquante millions de morts, dont soixante millions en Russie avant-guerre, et dont tous les principaux commis devraient connaître un Nuremberg à titre posthume, à l’acculturation il faut répondre par la mise en écrin de notre Histoire qui n’est pas née en 1789 et qui depuis 1789 végète dans la purulence de loges inverties qui n’ont rien apportées à l’Etre Humain sinon que sa soumission à l’inexistence, à la parade de la médiocrité, à l’invective et l’outrance envers la France de tout ce qui n’est et ne sera jamais la France, aux communautarismes, il faut répondre, puisque ces communautarismes sont de plus en plus arrogants et ne veulent en aucun cas s’insérer dans les us et coutumes de la France, par le communautarisme des Française et des Français, qui est majoritaire dans notre Nation et qui ne doit se laisser envahir par les larvaires génuflexion, les prosélytismes de la flagellation, mais bien au contraire faire honneur à notre Histoire qui ne doit rien et ne devra strictement rien à ces communautarismes belliqueux qui cherchent à imposer leurs lois religieuses dans notre Nation, en somme rester debout au milieu des ruines qu’accumulent les esclaves de la perdition qui au pouvoir assènent leurs délirantes perceptions de l’Humanité, une Humanité d’esclaves, de troupeaux dédiés à l’usure, une Humanité de larves consentantes accouplée à la bestialité, enfantée par la bestialité, désignée par la bestialité au service de la bestialité. Ne nous leurrons pas, le déni d’exister des voix qui sont debout au milieu de cette fange est là, bien présent, quand ce n’est pas le déni d’exister physiquement, l’assassinat n’étant pas le moindre des mobiles de cette secte pour taire la vérité sur ses illuminations, ne nous leurrons pas, puisqu’elle tient les médias, la presse, l’information, dont tout un chacun peut voir l’ignominie mensongère chaque jour qui passe, mais il ne tient qu’à nous de créer ces médias, comme cela aujourd’hui existe à travers internet, et c’est bien pour cela que la pourriture s’emploie  à vouloir le détruire, mais elle n’y parviendras pas, Internet 2 existant, où chacun devient serveur, ce qui permet à tout un chacun à travers le monde de s’exprimer sans passer par le filtre des providers quelconques, il tient donc à nous de créer le organes de presse, les télévisions et les radios qui émettront journellement pour mettre en évidence, le mensonge, la calomnie, l’hypocrisie, la servilité, la propagande, de cette ahurissante collusion de la médiocrité qui voudrait jusqu’à détruire la réalité Humaine. A travers le monde, déjà des centaine de milliers de blogs existent, des radios comme des télévisions émettent vingt-quatre heures sur vingt-quatre heures pour dénoncer la subversion et sa toponymie, le « socialisme », la bête dans sa sauvagerie, comme sa barbarie. Le « socialisme », véhicule de la franc maçonnerie déviée par l’illuminisme et ses capots, qu’il convient non seulement de dénoncer mais bien de destituer, en montrant la réalité de ses exactions putrides, qui ont réduites au silence Soljenystine, mais que soit rassuré Soljenystine, le monde n’est plus aveugle, et les tortionnaires de l’Humain, si bien aujourd’hui montrés par cette course vers la mort défendue par le « socialisme » en instituant le droit barbare d’élever des enfants par la couvée de l’atrophie naturelle en est l’exemple le plus frappant, ce jour dans notre Nation. Les Peuples ne sont plus sourds, ni aveugles, et le seront de moins en moins, cela est rassurant pour l’avenir, un avenir ou chacun doit combattre contre la subversion par tous les moyens légaux permis par ce qui reste de notre Démocratie, les urnes, afin d’éliminer définitivement les scories qui gangrènent notre Nation, comme les autres Nations. A suivre …

Destruction of the family

Subversion in our Nation, doubled dictatorship, beats full sound. Yesterday approximately five hundred and thousand people ravel to counter this iniquitous law wanting to destroy quality of life in its Humaine representation by the Woman and the Man, to drown the sovereign identity of nature, in the context of a marriage for all, gay, lesbian, with what there is worse adoption of children, driving right to the most unclean pedophilia. The destruction of the family must be legalized without a referendum, completely natural within the framework of this refuse, not being instituted. There we find the last act barbarian of the sect of Weishaupt, dictating for principle the disintegration of the family, initiated by all the servants of its learned assembly, the freemasonry of the Great East which with its fifty thousand slaves decided death of the Life to the profit of the most total slavery of our People to his illuminations. Salutary the reaction of the Frenchwomen and the French whose representative announce a demonstration bordered of eight hundred and thousand people, the refusal of the government of our Nation, who point out represents it only thirty-two percent of the votes, highlights the inscription of the cruelty which handles it and subjects it. Because there is beautiful lurette that we are not any more in Democracy in our Nation, seeing it not representation of ten seven percent of its voters, and the royal roads with the known as government pronounced by hardly two percent of the votes. It should well be understood to see with which scorn the People are treated, as a simple stag which must yield with its nomenklatura which head with the foot is representing of this government in the government that the Great East represents. France did not vote for this administration which violates the capital duties, this vice of freemasons which parjurent the name of the Nation, the French Identity, the honor of France. Not a voter did not vote for this repugnant long string which oozes subversion when it is not perversion. He is time for the Frenchwomen and the French to understand what is this putrid mummification which is bound with the wheels of State and demolishes itself some most quickly at the time of the next votes by systematically eliminating the memberships from the recipients for which they votes. The blindness and the permanent lie allowed this seizure of power by the subversion, instigated already in the party of the lefts completely the hands of the Great East, socialism, its vehicle being already completely enfeoffed with its rules, its representations, its prolific sources of nauseating thoughts which have other goals only the total destruction of all that is to establish a universal “Republic” or only the wise ones would direct, elites which one saw prostration, the addiction with all sexual deviances which oblige them this day to legislate their unclean depravity of it. There are only lures to make accroire that did not exist a coup d'etat of this perversity in our State. Wandering journalists, of the henchmen of wear, and the gargotiers of the repugnant dependence to lowness and its propaganda. There does not require here to clarify servility with the dissonant prose of this association of renegade in France, it is in action and full light and that she proposes in her factitious rise, if not which total destruction of the family, for the profit of the kind, the thing which one will buy, of which one will help oneself then that one will throw after use. This thing is the top of the Humaine aberration, initiated by the most monkey-like atrophy, it does not have anything Human, all the drift and prostration with the abyss, it is composition of unnamable associated with excess, viscous marsh given birth to by intellectual dwarves, thehuman ones, hiding in their putrid sects where one prepares after the dissolution of the family, its setting with death, by the euthanasia wanted or not, moreover, because there is the play of this perversion, outward journey towards the ultimate levelling of the company, by the destruction of the family, and To be it Human by the euthanasia after to have assigned the abortion like deity. We are there in the presence of a sect of death, enchanting death, and alive by death, such as one there sees sowing his glory on these fields of war in Syria, where this constraint which us control surface sends weapons for tomorrow accroire that Syria will be its protectorate, which betrayed our special forces sent in Somalia, which fights “terrorism”, to Mali for better protecting the groups from the wandering stealing the mining resources of this Country and from the adjacent Countries. As I said it in a precedent, the wretched one is reached here, the weapons of war delivered in Syria will kill our soldiers in Mali. Here what is the governance of the Great East, a mish-mash of snaking to wear, doubled spirit of the subversion seeking with annihilation of all that exists to leave room to the mediocrity in its excellence, a mediocrity of business, corruption, of sexual loathing, a mediocrity of small dwarves, and it is not little to say it, being goinfrant like pigs on the public money, being authorized astronomical retirements, inventing pretexts to make accroire with the rectal injection personal enrichment, all chicaneries which stink the treason of the People, treason in its great widths of the Republican Ideal, the treason not of the “elites ”, but of the poor ones. It is time for each French to get information with promptness about the curriculum vitae of each applicant in the elections, its quality, man, woman, her ascents, French of stock, immigrant, naturalized, dual nationality, its religious memberships, Catholique, Protesting, Musulman, Israelite, Bouddhiste, etc, its associative memberships, Rotary Club, Lions Club, Round Counts, the Century, the IFRI, Franc Mason of the Great East, the Grand Lodge, the French National Grand Lodge, etc, Clubs of business and of “thoughts”, Saint Simon, etc Each recipient must be exposed on his qualities and its provisions to serve the State, therefore People, and not his associations on which it or it is dependant. And that must be done in all the civil service and trades, complete abolition of what does not represent the Republic, the People, the French Identity, this Identity carrying the service of France, all the remainder being only sale of cakes of soap been used for the Public. You will tell me but how to find them, to find the lists of the memberships of each recipient. That each one is not anxious it is enough to seek and you will find and then you will see with limpidity the state in the State, this causes to become gangrenous which makes waver the Republic under the blows of subversion under sickly sweet outside, a confusing hypocrisy, a stinking breath, a gargantuan stink. Thus ask accounts to your elected officials and take measurement of the situation within all the trades, it is only in this manner that we will remove France from this cause to become gangrenous which rots it and want to pervert it in adequacy with the directives of the sect which immobilizes them and by immobilizing them layman the Humaine existence in our Nation, profane its Institutions, profane its honor. The stables of Augias must be cleaned basic in roof and I do not believe only one Frenchwoman or that only one French does not want it, misled one the other by this irradiant perversity which guides subversion. While waiting for in front of the veil of the illusion our Nation, our People, the attack of this dictatorship undergoes which wants to be finalized in the apotheosis of its glorification, the destruction of Human, after to have sought to destroy its roots, by a forced interbreeding, after to have sought to make disappear its reality, by an immigration with forced steps, after to have sought to destroy its culture, by the pronunciation of acculturation and illiteracy with gallops forced by its vehicle the “teaching” public where except for some exceptions all the isms in their deviance are nourished most marked. France has reacts yesterday, it must of course go further to eliminate the bubonic wandering which it constrained, and this by instituting the way of the referendum for all decisions bringing into play its physical, cultural, spiritual reality. That determines what is known as higher, the systemic elimination of the votes of the memberships which do not correspond to in no case the service of France. The challenge of its next years thus appears here, in this awakening which, premise in this demonstration, must be declared by the systemic boycott of all operations tending to the loss of France, by political way mainly, but also by way philosophical and spiritual, in order to accentuate reality and to put it in front of the plugged eyes of our contemporaries who since 1945 are deadened by litanies without ends which correspond only to the mask of what was carried out via the sector of socialism, the Communism and the National Socialism, this a hundred and fifty million dead which were sacrificed by the furnace bridge of virtuality, in order to seizing reality and to disguise in this insanity which we live daily. Whole libraries are at your disposal on Internet1, internet2, to show to you what in is really our History, and in particular of our French History, acclimatized by wear and its levers, orating in a branch of its jaw a pseudonym revolution to destroy French capitalism, and by its other jaw an exaggerated liberalism devoted to wear. The truth appears in a way dismaying in this century which begins, and will finish without this abjection which wants to be governance, do not doubt it only one moment, because its pustules are not only in our Nation but in all the Nations, there in this UNO invested by Lucy Trust, there in this IMF obéré by wear and its udders, all fabiennes, there in this WTO, which is to be reconditioned completely, this WHO, completely larval of pseudonyms pharmaceutical laboratories which prepare not vaccines but viruses which make it possible to sell vaccines, there in this conglomerate of the death of our agriculture which sells death and do not authorize with anybody to initiate the traditional culture. All is bound, the rot is everywhere and it is encrusted, but iron is not rusted yet, it can be cleaned, and this cleaning must take place. It is only at this price that the song of Freedom will radiate again, this song completely connected by the chants of unclean, removed the structure from, not-human, which currently bathe the Nations, private of their reality, their People.  With the euthanasia, it is necessary to answer by the euthanasia of these slags in their refusing the least vote, for the kind it is necessary to answer by Re culturation of our People deafened by the mental deficiency which seeks to hide a hundred and fifty million deaths, including sixty million in Russia pre-war period, and from which all the principal clerks should know Nuremberg on a purely posthumous basis, acculturation it is necessary to answer by the setting out of ECRIN of our History which was not born in 1789 and which since 1789 vegetates in the purulency of reversed cabins which did not bring anything To be it Human if not which its tender with the inexistence, with the parade of the mediocrity, the invective and itexcess towards France of all that is not and will not be never France, with the communitarianisms, it is necessary to answer, since these communitarianisms are increasingly arrogant and do not want to in no case to form part of the customs and habits of France, by the communitarianism of the Frenchwoman and the French, which is majority in our Nation and which should not be let invade by larval the genuflection, proselytisms of scourging, but quite to the contrary to make honor with our History which does not owe anything and will have strictly nothing with these quarrelsome communitarianisms which seek to impose their religious laws in our Nation, all in all to remain upright in the middle of the ruins that the slaves of the perdition accumulate which with to be able their delirious perceptions of Humanity strike, a Humanity of slaves, herds dedicated to wear, a Humanity of agreeing larvae coupled with the bestiality, given birth to by bestiality, indicated by bestiality with the service of bestiality. We do not delude, the refusal to exist voices which are upright in the middle of this mud is there, quite present, when it is not the refusal to exist physically, the assassination not being least mobiles of this sect to conceal the truth on its illuminations, we do not delude, since it holds the media, the press, the information, of which each and everyone can see the untrue ignominy each day which passes, but it holds only with us to create these media, as that today exists through Internet, and it is well for that the rot gets busy to want to destroy it, but she will not reach that point, Internet 2 existing, where each one becomes waiter, which makes it possible each and everyone throughout the world to be expressed without passing by the filter of the unspecified providers, it is thus due to us to create the press agencies, televisions and the radios which will emit daily to highlight, the lie, calumny, hypocrisy, servility, propaganda, of this confusing collusion of the mediocrity which would like until destroying Humaine reality. Throughout the world, already of the hundred thousands of blogs exist, of the radios as televisions emit twenty-four hours over twenty-four hours to denounce subversion and its toponymy, “socialism”, the animal in its brutality, like its cruelty. “Socialism”, frank masonry deviated by the illuminism and its caps conveys, which it is not only advisable to denounce but to relieve well, by showing the reality of its putrid exactions, which reduced to Soljenystine silence, but that Soljenystine is reassured, the world is not blind any more, and the of torture ones of Human, shown so well today by this race towards the death defended by “socialism” by instituting the barbarian right to raise children by brooded natural atrophy is the example more striking, this day in our Nation. The People are not deaf any more, nor blind, and will be less and less, that is it reassuring for the future, a future or each one must fight against subversion by all the legal means allowed by what remains of our Democracy, the ballot boxes, in order to definitively eliminate slags which cause to become gangrenous our Nation, like the other Nations. To follow…

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Lundi 14 Janvier 2013 à 08:25 )