Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator
 
Home arrow ALL TEXTS arrow CIVILISATIONS arrow Digression
Digression PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Samedi 26 Janvier 2013 à 09:08

Digression

La subversion a trois mâchoires, l'usure, le pseudo-socialisme, et enfin la démocratie usurpée, tous bien entendu contre la tradition qui les verrait ployer genoux devant son autorité légitime, et regagner leur terrier qu'ils n'auraient pas dû quitter. Le fascisme est une belle banderole qu'agitent les antis, nés du terrier ci-dessus par peur, afin d'éviter que les Peuples ne reconnaissent la tradition qui n'a rien à voir avec la subversion qui pourrit ce monde et ce depuis 1776. Les exemples ne manquent pas de cette tyrannie de la subversion. Tel ce fait divers concernant la libération du Mexique d'une emprisonnée pour ?... Qui n'a pas été relâchée en étant acquittée, et qui reçoit pompes et honneur de ce gouvernement de fantoches, ainsi tenez-vous, qu'une réception dans une suite dans un hôtel Parisien, payée par qui ? Il ne faut pas oublier que le compagnon de cette personne a bien reconnu les enlèvements et séquestrations de personnes qu'on lui reproche. Donc, un peu de dignité, recevoir à l'Élysée est un comble, pour quelqu'un qui n'a en aucun cas été innocenté. Qu'elle soit libérée est une chose, qu'elle soit innocente en est une autre et ce ne sont pas les vices de procédures qui y changeront quelque chose. Cette médiatisation est déplorable, elle donne de la tonalité à ceux qui peuvent être associés au crime, qui bien entendu est reconnu tandis que bien sûr, les victimes, c'est de leur faute ! C'est l'ère du temps, les valeurs inverses dominantes issues de cette subversion hystérique et chronique qui dominent actuellement, mais dominent-elles réellement pour se payer le luxe de ce délire compassé ? À tout le moins on peut dire que le terrier est en feu et que le renard va devoir fuir, ce qui serait bien la morale de cette histoire qui tourne en ridicule de pseudos élites comme de pseudos journalistes qui ne pensent qu'à jouer les carpettes devant leurs maîtres. Pendant cette esbroufe, le viol ethnique se poursuit, + 750 000 personnes pourront accéder au CMU ! Remboursés à 100% par les cotisations des salariés Françaises et Français. Et l’on nous dit que le gouffre devient abyssal dans les caisses de cotisations des salariés, de qui se moque-t-on ? Ce d’autant plus que l’AGIRC et l’ARCO, deux caisses de retraites des salariés du privé, vont être ponctionnées pour nourrir les caisses de retraites des agents publics ! Quelle honte ! Conjointement pour faire avaler la pilule, on décrète l’instauration du mariage gay, les quelques maires en contradiction avec ces dits mariages non encore officialisés, faisant l’objet de la délation, ce qui est propre d’ailleurs à ce socialisme totalement enténébré dans sa foi en la destruction. S’il y en a pour dénoncer au nom de la sainte homophobie des maires soit disant homophobes, il pourra être temps de dénoncer les agents du mondialisme dictatorial socialiste partout où ils sont et partout où ils cherchent à dominer, cela fera venir un sain nettoyage des écuries d’Augias où pullulent les petits frères en loges inverties qui ce jour dominent la France de la tête aux pieds après leur coup d’état bolchevique, qui n’a rien de la France, mais tout de l’usure, leur Dieu souverain. Cherchez, vous trouverez qui appartient à qui et enfin vous voterez utilement la capacité contre la médiocrité vendue comme une marque de savonnette. Un référendum sur ce bouleversement virtuel de la société se fait attendre. Qu'est-ce que cette dictature dévouée à la subversion attend pour comprendre que seul le Peuple dirige ! Enfin dirigeait… Car après le mariage pour tous, on nous prépare l'euthanasie comme naturelle, issue de ces loges putrides dévouées à Mamon, afin de réguler le marché du travail. N'oublions pas cet agent du mondialisme préconisant l'euthanasie comme moyen de gouvernement! L'irrespect de la Vie, la destruction de la Vie après les tentatives, infructueuses, de destruction de la Nation, de l'Identité, de la Famille ! Voilà le beau gouvernement qui s'apprête, en ses prêtres de la mort dans toutes leurs latitudes, nains grotesques jalousant la réalité Humaine du haut de leur atrophie! Devant la débâcle des Nations Européennes, asservies à la pestilence rouge, il est de plus en plus normal que tout un chacun cherche un pays où la Liberté, quoi qu'on en dise, est respectée pour ceux qui se respectent bien entendu, la Russie qui n’est pas tombée dans le piège de cette déshérence intellectuelle. Cela est toutefois bon pour les artistes qui sont méprisés par tout ce qui n’est pas la France et ne le sera jamais, la lutte devant se perpétuer dans notre Nation contre ce piège délirant institutionnalisé par l’errance et ses supports. On nous éblouit par un traité franco-allemand afin de faire pleurer dans les chaumières et que tout un chacun doive s’extasier devant la « construction » européenne qui ne nous mène qu’à la dérive la plus totale car ne prenant pas en compte les réalités économiques des Nations. Il n’y a rien de commun entre l’Allemagne et la France, elle ne nous amène rien, et nous n'avons absolument pas besoin de cette Nation percluse de génuflexion et de repentir pour vivre. Elle dépend beaucoup plus de nous au niveau agricole. À chacun sa Nation et les vaches seront bien gardées et nous n'aurons plus à faire à cette oligarchie ridicule qui se cache à Davos avec ses chiens de guerre, et encore moins avec cette "cour" européenne dévouée à l'usure dont la médiocrité est devenue la risée de ce monde. Pauvre Europe liée à la croissance, mais de quelle croissance parlons-nous, celle des bénéfices gigantesques qui appauvrissent les Nations ? Où bien celle permettant de développer les Peuples et les épanouir ? Nous en sommes loin dans cet arbitraire de la consommation qui freine en réalité le progrès, car le progrès n'a jamais été lié à la production de masse, ce n'est là que stérilité de médiocrités qui se sont inscrites dans son parcours pour en faire œuvre de rémunération, comme on le voit si bien avec les téléphones et autres gadgets que le progrès fait évoluer, et dont tirent profit les fainéants ataviques, alors qu'il est si simple de mettre à jour un produit plutôt que de revendre le même produit amélioré, ce qui revient beaucoup moins cher pour le consommateur, qui, ignare se prosterne comme il convient pour débourser sa dîme à l'usure. Pendant tous ces épiphénomènes, la médiatique errance ne parle surtout pas de l’Islande. Islande qui devrait être le modèle des Nations Européennes : qui a démissionné son gouvernement, mis en prison les banquiers délictueux, refusé le paiement de dettes non contractées par son Peuple mais par la soumission de quelques personnages à l'usure, refondé sa Constitution en éliminant tout ce qui nuit à son Identité, à sa Nation, à sa souveraineté. Qu’ont pu faire ces quelques financiers contre ce Peuple ne disposant même pas de l'arme nucléaire pour les ramener à leur raison ? Rien ! Mais nos Peuples totalement décérébrés ont-ils encore la capacité de cette intelligence ou bien veulent-ils se dissoudre dans l'esclavage ? Le problème des Peuples Occidentaux c'est qu'ils sont noyés par la désinformation, la flagellation, la reptation, la culpabilisation, et le pire de tout la propagande destructrice de leur Culture, de leur Histoire, de leur Tradition ; tout cela les voue à une lâcheté absurde qui les convie à ne rien faire, surtout ne pas s'exprimer, surtout ne pas faire valoir leur Identité, surtout ne pas honorer leur Nation, la multitude exogène étant là pour les rabaisser, les humilier, les avilir. Cela ne durera pas, mais la maturité ne s'acquiert pas en un seul jour. J’allais oublier, le mensonge, le mensonge qui emporte toute l'ignominie de nos Peuples en reptation, enchaînés par le pourrissement idéologique de ce que l'on ose appeler le socialisme, père du communisme et du national-socialisme, de la désintégration des pouvoirs, du racisme, de toute la folie qui se veut règne et n'est que catacombes de la nanification, de l'atrophie, ce mensonge qui est une manipulation globale par la symbolique, le rabâchage, l’étourdissement, l’accroire, ainsi de l'utilisation du drapeau rouge, qui est la traduction de son créateur, Rothschild, qui est devenu l'emblème détourné, au même titre que le svastika bouddhiste à l'envers, des petits frères du socialisme, le communisme et le national-socialisme. Ainsi du détournement de la couleur rouge pour des fins barbares qui ne doivent pas faire oublier la pureté du rouge qui est le sang de la Vie. Manipulation toujours que l’on voit officier aux États Unis pour désarmer le Peuple Américain, où certains protègent des tueurs nés et les lâchent dans la nature afin que les foules prennent peur et mettent les faits non sur le criminel mais sur les armes qu’il détient. C’est le principe du tueur à la rose rouge, les témoins ne voient que la rose et en aucun cas le tueur. Belle manipulation qui n'ira pas au bout de ses ambitions, la Constitution des États Unis étant sacrée. N’oublions pas la désinformation, ah la belle désinformation, la plus totale tant dans les médias que sur certains sites internet. L’exemple ici est motivé par les appartenances sataniques de groupuscules bien entendu de Race Blanche, qui bien entendu sont des nazis qui dirigeraient ce petit monde. Il faut être ignorant de l'Histoire pour raconter ce salmigondis qui met bien à l'abri les crimes de ceux qui sont les donneurs d'ordre de la subversion, certes bien accompagnés désormais par tous les chiens de l'errance qui cherchent un os à ronger. La manœuvre est vraiment grosse et cousue de fil blanc, et seuls les ignorants tomberont dans le piège. Pour ceux qui auraient du mal à voir la perversion de la subversion, remplacer donc national-socialisme (petit frère du socialisme) par socialisme dont on connaît les crimes depuis sa substitution en communisme. Il suffira de comprendre qui sont les géniteurs du socialisme et qui sont ceux qui les ont financés pour couvrir l'Histoire contemporaine et bien comprendre la manœuvre de cette secte qui ce jour prétend avec d'autres alliances imposer sa dictature universelle, dictature qui dans sa planification doit passer par l'équarrissage de la Chine comme du Japon qui devraient rentrer dans cet "ordre" afin que s'installe la gouvernance "mondiale". Que l'on ne s'inquiète pas pour l'Afrique, c'est en cours avec ce que l'on nomme l'AFRICOM, et la guerre omnipotente en Syrie, au Mali, et tutti quanti. Du Maroc aux frontières de l'Inde, il y en a certains qui souhaitent un empire, d'autres qui se battent pour le renouveau de l'Empire Ottoman, et ces derniers qui restent agités par les premiers sans se rendre compte qu'ils sont manipulés, enfin au milieu de tout cela notre présence qui elle-même est parfaitement manipulée, car le pouvoir ne nous appartient plus depuis bien longtemps. La stratégie de la terreur est imposée en Syrie par des tueurs aux ordres qui égorgent, violent, assassinent, sans que nos médias n'en parlent, complices aux petits pieds de cette horreur indescriptible que tout un chacun devrait accepter au nom de quoi ? De la folie, de l'hystérie de Peuples n'ayant plus aucun jugement, sinon le jugement de leur propre folie. Ce qui se passe en Syrie se passe actuellement au Kosovo, sans que rien ni personne ne se révolte contre ces horreurs, avalisées par qui, pourquoi ? Il serait temps que tout un chacun se demande ce qui se passe dans cet espace moyen oriental où la mort depuis les "révolutions" arabes sème par l'intermédiaire de la folie droguée et payée pour commettre les crimes les plus horribles, un génocide des Peuples comme cela se passe en Libye et maintenant en Syrie et au Kosovo. Qui paie et dans quel but, qui manipule qui, pendant que des Êtres Humains sont assassinés, pendant que les viols, y compris le viol des enfants et des vieillards, les meurtres, se poursuivent, bien évidemment non reconnus par les aveugles qui nous gouvernent, petits pions sur un échiquier rivé par l'usure, dont la mort est familière, au regard des révolutions qu'ils ont commis pour dominer ce petit monde depuis Le Convent de Frankfort en 1773. Il y a ici des alliances invraisemblables qui devront, lorsque les Peuples se réveilleront et tairont la propagande, être jugés. Crimes de guerre qui ne seront pour l’instant pas jugés devant le tribunal international qui ignore les exactions monstrueuses des djihadistes en Syrie, en Libye, au Kosovo., mais n’est ce pas normal, ces exactions touchent des Peuples d’origine indo-européenne, quelle horreur ! On pourrait accroire à une tentative de liquidation de la mémoire matricielle des Peuples Indo Européens, tant l’acharnement est visible à leur encontre, et principalement en Iran, ne parlons pas de nos Peuples d’Europe totalement soumis à ce qui ne les représente en aucun cas. Cette destruction systémique voudrait faire oublier que le monde n’est pas né il y a six mille ans et que la civilisation Indo Européenne dont le point d’orgue est l’Inde n’a jamais existé. Il faut semble-t-il détruire toutes les racines des Peuples de Race blanche, les avilir, les salir, les porter dans la boue de l’excrémentiel qui est la valeur sereine de la décrépitude de la subversion. Que l’on se rassure nos racines Indo-gréco-latines ne faillissent pas devant cette avalanche de boue, et on ne peut que se réjouir que l’Inde dispose de l’arme nucléaire, car comme l’Iran, elle serait la visée de cette terreur asymétrique. Pensez- vous, porteuse de son Histoire qui remonte à plus de cinq cent mille ans au regard des Upanishad, elle aurait depuis bien longtemps disparu sous les coups de la folie ordinaire qui se démontre la gangrène de ce monde. Une gangrène qui s’attaque prioritairement au Christianisme et au Bouddhisme, les deux supports, l’un religieux, l’autre philosophique, dont la symbiose porterait ce monde à l’encan de la déshérence qui le malaxe. Une déshérence qui s’accroît et bien entendu écarte de son modèle cancéreux toutes les autres pensées, quelles qu’elles soient, n’hésitant pas à utiliser la destruction physique, l’assassinat individuel ou de masse, pour faire valoir sa « gloire ». On peut d’ailleurs s’interroger sur la disparition de Aaron Schwartz qui dérangeait beaucoup les agents de la subversion. Il ne sera pas le premier à être "suicidé" par cette despotique alliance à l'usure. Dans la tonalité, on apprend que les Sapeurs-Pompiers des Etats Unis viennent de recevoir un livre qui leur donne la marche à suivre en cas de rencontre de troisième type avec des Etres exo biologiques, ou extraterrestres, cela porte à rire devant le déni de leur existence par toute une classe de la société dont bien évidemment cela remettrait les « valeurs » en cause. Ne soyons pas stupides, la terre n’est qu’un grain de sable dans la galaxie, qui elle-même n’est qu’un grain de sable dans les amas de galaxies, qui eux-mêmes ne sont que des grains de sable dans les super amas de galaxies, et l’on voudrait prétendre que nous sommes les seuls êtres vivants dans cet univers ? Il n’y a que les autruches pour penser cela. Toute civilisation cherche à se développer et dépasser les limites de ses frontières par symbiose, osmose ou conquête, ce qui ne remet ici en aucun cas en question la notion de territorialité, car la Nation est la seule brique qui permet d’élever un escalier vers l’infini, le reste n’est que broutille d’inconscience née de l’errance qui ne peut en aucun cas se valoir d’une quelconque organisation, car ne tenant compte d’aucune racine, mais bien de la désorganisation la plus pure, telle qu’on la voit actuellement en œuvre. La Russie a mis un terme à l’exploitation du mensonge concernant les visites de certaines Races exo biologiques, ce qui explique l’existence de ce manuel à l’intention des Sapeurs-Pompiers américains, et demande par ailleurs que soient livrées les informations que détiennent les États Unis sur ce propos. Opération de propagande ? Opération de la subversion pour faire peur aux populations, peur sous tendue déjà par le projet Blue Dream des États Unis voulant faire accroire à une invasion extraterrestre, afin que les Peuples se plient à une dictature totale. Que tout un chacun ne soit pas dupe. La subversion peut utiliser cette « arme » mais là vient bien de tomber dans le ridicule en faisant distribuer ce manuel. La présence d’extraterrestre renforcera non pas les liens avec les menteurs et les dissimulateurs patentés, mais bien au contraire renforcera les liens nationaux au détriment de cette vaste dictature que l’on nomme le nouvel ordre mondial qui n’est que le nouveau désordre mondial planifié par sa dictature. Amusons-nous un peu, on pourrait dans le cadre de la science-fiction s’imaginer ce nouveau désordre mondial dirigé par des "alliens" insinuant toute la carapace des pouvoirs, des loges, des sociétés de pensées, pour formater une "élite" de la médiocrité à sa botte, et réduire l'humanité en esclavage afin de se servir de ses fœtus pour se régénérer, et bien entendu de l'euthanasie pour se nourrir de chairs encore fraîche. Vous en doutez, réfléchissez aux corps que l'on rend sans le moindre organe aux familles, aux fœtus qui ne servent qu'avec parcimonie à la recherche, aux injections dans les cliniques privées en Suisse et ailleurs de cellules fraîches, d'où le trafic d'esclaves destinés à la mort notamment dans les Balkans, pour les désosser et vendre en pièce leur corps, surtout celui des enfants, un trafic ignoble qui se perpétue, bien pire que la drogue. Ne pensez-vous pas que dans cette société il y a un je ne sais quoi de cannibale qui ne réserve rien de bon et laisse vraiment à penser qu'une bande de vampires (regardez la propagande sur les vampires dans le cinéma actuel) est en action dans notre petit monde, qui non content de tuer pour se nourrir par transfusion où autres, les crimes de la pire espèce nés du satanisme n'étant qu'un artefact de cette criminalité qui se protège, se nourrit de l’Humanité. La désintégration de la famille par le genre, le mariage homosexuel, comme si dans l'antiquité les Grecs où les Romains se mariaient entre personnes du même sexe, l'adoption des enfants par ces mêmes couples, sont le clou sur le cercueil de l'Humanité. Après cela, la viande de boucherie sera prête pour cette espèce qui semble briller et se nantir de tous les pouvoirs qui en fait ne trouvent leur réalité que dans le cannibalisme qu'il fête. Réfléchissez, il y a peut-être là pour l'Humanité une piste à suivre et dévoiler en plein jour pour la combattre jusqu'à son dernier "allien". Ceci étant, allien ou pas, il existe bien des hordes cannibales dans ce petit monde, et il serait temps de les mettre à nu afin de pouvoir respirer et recomposer la réalité Humaine en dehors de leurs tentatives de destruction totale. Bien entendu cela est de la science-fiction et toute personne qui pourrait se reconnaître n'existe que dans son imaginaire, etc, etc ... Au fait Davos, cela vous dit quelque chose, 260 grandes fortunes, cannibales par essence, qui se réunissent pour faire lois ce monde qui ne leur appartient en aucun cas ? Cela aussi c'est bien entendu de la science-fiction… Et bien non, ils sont bien là, enturbannés par leur grossesse libidineuse, se croyant Maîtres du Monde, tyrans ne connaissant que le cash et en aucun cas l'Humain, se déployant, bien gardés par leurs milices de peur que tout un chacun ne leur demande des comptes sur le chômage, le déracinement des lois protectrices des travailleurs, la désintégration des systèmes de santé, etc, etc, pour lesquels ils ne feront rien, préférant se construire des bunkers, pour survivre à ce qu’ils s’inventent dans leur morbidité, des fléaux qu’ils agissent. Pauvre monde réunissant ce qui existe de plus lâche dans l'Humanité, l'avare, le fétide, le forfait, incapables et fainéants qui se contentent de leurs délires mégalomaniaques qu’ils voudraient nous imposer au pouvoir de nain lorsqu'on regarde l'Histoire qui a toujours été le témoignage de conquérants et non de rats qui, surtout, sans se mouiller, font grasse patte de leurs ordures, la pauvreté, la misère, qu'ils soigneront par l'euthanasie, le genre, les jeux, toutes ces lubriques satisfactions qui font jouir les impotents du cerveau, qui doivent être à l'image de leurs maîtres. Il est bien évident que l’on n’est plus capable de voir la réalité Humaine lorsqu’on nage dans des milliards, représentant le sang, les larmes et la sueur de celles et de ceux qui travaillent, quand ils le peuvent encore, on n'est plus un humain, mais bien un non-humain qui est pire que le sida, car destructeur nauséeux de tout ce qui existe et qui risque de toucher à sa fortune, se rendant ainsi, sans s’en rendre compte agent de la subversion qui l’agite, le colporte, le règne. Ce n’est pas le cas de tous mais bien de cette majorité qui ne peut que se travestir dans cette féodalité du néant, car incapable de la moindre création, copiant, copiant mille fois, trichant, volant, pillant, mais jamais ne créant la moindre chose, le moindre objet, la moindre œuvre fut-elle musicale, littéraire, intellectuelle, politique, économique, pratique, par contre les volant assidûment en faisant croire qu'ils en sont les géniteurs, pauvres prébendiers qu'il faudrait estimer. Cette majorité, bouillon d'acculturation obèse, comment pourrait-elle se révéler bienfaitrice de l’Humanité ? Bien au contraire, pour faire valoir leur accroire, leurs réunions nous préparent l'eugénisme consenti, la puce additionnelle, toutes ces décérébrations qui feront des Humains, des choses, des esclaves, que ces boursier de l’obésité pourront sodomiser à souhait sans que le moindre juge ne lève la main pour les arrêter, car enfin que leur restent-ils, à ces féaux de cette obésité, alors qu'ils n'ont plus rien à avoir, et qu'ils ne veulent partager leur dessein avec ce monde de misère, le pouvoir ? Pas le pouvoir pour le pouvoir, mais bien le pouvoir de détruire, car construire n'existe en aucun cas dans cette fourberie majoritaire, cette salace déviance de l'atrophie qui comme les poux se sont répandus pour tuer le capitalisme national et le remplacer par le capitalisme parasite, fomentant des révolutions pour tuer le sang des Nations, et pire des guerres pour en tuer l'intelligence. Et le pensiez-vous, ils vous considèrent comme des animaux, des animaux de compagnie dont on se sert et que l'on détruit après usage, et déjà vous pouvez voir via leurs agents les modalités de leurs sentences en nos Nations, l'instauration du genre, des bébés à vendre, montrant bien là le désir de détruire et l'innocence et le devenir Humain en immolant les enfants à leurs supplices et leurs suppliques. Ne soyez ignorants, levez le lièvre qui les animent, la perversion de la subversion, tout cela dans la jalousie suprême de savoir qu'ils ne créeront jamais rien, qu'ils n'ont jamais rien créé, qu'ils font accroire qu'ils créent en volant et pillant les idées d'autrui, cet autrui qu'ils ne seront jamais et qu'ils envient, qu'ils jalousent jusqu'à le vouloir détruit comme une tache sur leur désœuvrement, une tache qui ne disparaîtra jamais car ne l'oublions pas l'Humanité est composée de sept milliards d'Êtres Humains, face à quoi ? Cette ridicule armée, accompagnée de ses féaux, à peine dix millions d'Êtres Humains à travers notre petite planète, qu'il suffirait qu'un seul vent se lève, en aucun cas dû à leur subversion, pour qu'ils disparaissent en l'espace d'une seconde, Ils le savent et croient encore que les armées de métiers les protégeront, que les Peuples ne se soulèveront pas contre la famine et contre les guerres qu'ils mènent, ils rêvent debout, car ils ont oublié que la Liberté des Peuples ne se joue pas sur un coup de dés, encore moins sur un échiquier, car elle est dans le sang des Peuples et se réveillera obligatoirement, loi naturelle par excellence que ce cher Darwin payé par les lobbies de l’usure pour raconter ses contes bestiaux n'a pas prévu, ni d’ailleurs ce voleur d’Hebert, Marx, agent de l’Allemagne, traître à la Nation Française, qui croyait que la dictature du « prolétariat » suffirait pour calmer les Peuples. Les Peuples vont irrémédiablement se réveiller, la suite… Elle ne pourra être pire que ce que vit l’Humanité, bien au contraire, l’exemple de l’Islande en témoigne et est un exemple à suivre par chacun d’entre nous. À suivre…

Digression

Subversion has three jaws, wear, pseudo-socialism, and finally the usurped democracy, all of course against the tradition which would see them bending knees in front of its legitimate authority, and to regain their burrow which they should not have left. Fascism is a beautiful streamer which the antis agitate, born burrow above by fear, in order to prevent that the People do not recognize the tradition which has nothing to do with the subversion which rots this world and this since 1776. The examples do not miss this tyranny of subversion. Such this news in brief concerning the release of Mexico of one imprisoned for? … Who wasn't slackened while being discharged, and who does you receive pumps and honor of this government of fantoches, thus hold, which a reception in a continuation in a Parisian hotel, paid by which? It should not be forgotten that the companion of this person recognized removals and illegal restraints well that one reproaches him. Therefore, a little dignity, to receive in the Elysium is a roof, for somebody who does not have to in no case cleared. That it is released is a thing, that it is innocent is another and they are not the defects of procedures which will change something there. This mediatization is deplorable, it gives tonality to those which can be associated with the crime, which of course is recognized while of course, victims, it is of their fault! It the era of time, the dominant values opposite exits of this hysterical subversion and chronicle which currently dominate, but is they really do dominate to treat to the luxury of this is delirious measured with compasses? At the very least one can say that the burrow is on fire and that the fox will have to flee, which would be well the morals of this history which turns into ridiculous of pseudonyms elites as of pseudonyms journalists which only think of playing the rugs in front of their Masters. During this hustle, the ethnic rape continues, + 750,000 people will be able to reach the CMU! Refunded at 100% by the contributions of the employees French and French. And one tell us that the pit becomes abyssal in the cases of contributions of the employees, of whom does one does make fun? This more especially as the AGIRC and the ARCO, two pension funds of the employees of deprived, will be punctured to nourish the pension funds of the public agents! What a shame! Jointly to make swallow the pill, one issues the introduction of the homosexual marriage, the few mayors in contradiction with these known as not yet officialized marriages, being the object of the denouncement, which is clean besides with this socialism completely enténébré in its faith in the destruction. If there is to denounce in the name of the holy homophobia of the mayors is saying homophobe, it could be time to denounce the agents of socialist dictatorial Universalism everywhere where they are and everywhere where they seek to dominate, that will make come a healthy cleaning from the stables of Augias where the little brothers in reversed cabins pullulate which this day dominate France of the head to the feet after their all but coup d'etat Bolshevik, which does not have anything France, wear, their sovereign God. Seek, you will find who belongs to which and finally you will usefully vote the capacity against the mediocrity sold like a mark of cake of soap. A referendum on this virtual upheaval of the company is made wait. What this dictatorship devoted to subversion waits to understand that only the People direct! Finally directed… Because after the marriage for all, one prepares us the euthanasia like natural, resulting from these putrid cabins devoted to Mamon, in order to control the job market. Let us not forget this agent of Universalism recommending the euthanasia like means of government! The disrespect of the Life, destruction of the Life after the attempts, unfruitful, of destruction of the Nation, the Identity, the Family! Here is the beautiful government which prepares, in its priests of death in all their latitudes, grotesque dwarves being jealous of Humaine reality from the top of their atrophy! In front of the rout of the European Nations, controlled to the red stench, it is increasingly normal that each and everyone seeks a country where Freedom, no matter what one says of it, is respected for those which are respected of course, Russia which did not fall into the trap from this intellectual déshérence. That is however good for the artists who are scorned by all that is not France and will be it never, the fight having to remain in our Nation against this delirious trap institutionalized by the wandering and its supports. One dazzles us by a Franco-German treaty in order to make cry in the thatched cottages and that each and everyone owes extasier in front of the European “construction” which leads us only to the most total drift because not taking into account economic realities of the Nations. There is nothing commun run between Germany and France, it brings us nothing, and we do not need absolutely this anchylosed Nation of genuflection and repentance to live. It depends much more us at the agricultural level. With each one its Nation and the cows will be well kept and we will not have to make any more with this ridiculous oligarchy which hides in Davos with its dogs of war, and even less with this European “court” devoted to the wear whose mediocrity became the flurry of this world. Poor Europe dependant on the growth, but of which growth do we speak, that of the gigantic benefit which impoverish the Nations? Where well that allowing to develop the People and to open out them? We are far in this arbitrary of the consumption which slows down actually progress, because progress was never related to the mass production, it is there only sterility of mediocrities which fitted in its course to make of it work of remuneration, as one sees it whether well with the telephones and other gadgets that the progress makes evolve, and from which the lazy atavistic ones benefit, whereas it is so simple to update a product rather than to resell the same product improved, which costs much less for the consumer, who, ignorant bows down as it is advisable to spend his tithe with wear. During all these epiphenomenons, the media wandering does not speak especially about Iceland. Iceland which should be the model of the European Nations: who resigned his government, put in prison the punishable bankers, refused the payment of debts not contracted by his People but by the tender of some characters to wear, refondé his Constitution by eliminating all that harms its Identity, its Nation, its sovereignty. What could even make these some financial against these People not having the nuclear weapon to bring back them to their reason? Nothing! But do our completely decerebrated People still have the capacity of this intelligence or want to dissolve in slavery? The problem of the Western People it is that they are drowned by the misinformation, scourging, the snaking, the culpabilisation, and worst of all the destroying propaganda of their Culture, their History, their Tradition; all that dedicates them to a cowardice absurdity which invites them nothing to make, especially not to be expressed, especially not to make be worth their Identity, especially not honor their Nation, the exogenic multitude being there to lower them, humiliate them, degrade them. That will not last, but maturity is not acquired in only one day. I was going to forget, the lie, the lie which carries all the ignominy of our People in snaking, connected by the ideological rotting of what one dares to call socialism, father of Communism and National Socialism, the disintegration of the powers, racism, all the madness who wants to be reign and is only catacombs of the nanification, of the atrophy, this lie which is a total handling by the symbolic system, harping, the dizzy spell, the accroire, thus of the use of the red flag, which is the translation of its creator, Rothschild, who became the diverted emblem, as well as the Buddhist swatiska with back, of little brothers of socialism, Communism and National Socialism. Thus diversion of the red color for fine barbarians who should not make forget the purity of the red which is the blood of the Life. Handling always that one sees officer in the United States to disarm the American People, where some protect from the killers born and release them in nature so that crowd takes fear and puts the facts not on the criminal but on the weapons which it holds. It is the principle of the killer to the red rose, the witnesses see only the pink and to in no case the killer. Beautiful handling which will not go at the end of its ambitions, the Constitution of the United States being crowned. Let us not forget the misinformation, ah the beautiful misinformation, most total as well in the media as on certain websites. The example here is justified by the satanic memberships of bunches of course of White Race, which of course are Nazis who would direct this small world. It is necessary to be ignorant History to tell this mish-mash which puts well at the shelter the crimes of those who are the clients of subversion, certainly accompanied well from now on by all the dogs by the wandering which seek a bone to corrode. The operation really large and is bent white wire, and only the ignoramuses will fall into the trap. For those which would have difficulty seeing the perversion of subversion, to thus replace National Socialism (little brother of socialism) by socialism which one knows the crimes since his substitution in Communism. It will be enough to understand which is the parents of socialism and who are those which financed them to cover the Modern history and to understand well the operation of this sect which this day claims with other alliances to impose its universal dictatorship, dictatorship which in its planning must pass by the squaring of China as of Japan which should return in this “order” so that settles the “world” governance. That one does not worry for Africa, it is in hand with what one names the AFRICOM, and the omnipotent war in Syria, with Mali, and tutti quanti. From Morocco at the borders of India, there are of them some which wish an empire, others which fight for the revival of the Ottoman Empire, and the latter which remain agitated by the first without realizing that they are handled, finally in the middle of all that our presence which itself is handled perfectly, because the power does not belong to us any more since long time. Is the strategy of terror imposed in Syria by killers on the orders which cut the throat of, violent one, assassinate, without our media not speaking about it, accessory with the small feet to this indescribable horror that each and everyone should accept in the name of what? Madness, hysteria of People not having more any judgment, if not the judgment of their own madness. What occurs to Syria currently occurs to Kosovo, without nothing nor nobody revolting against these horrors, endorsed by which, why? It would be time that each and everyone wonders what occurs in this Eastern space average where death since the Arab “revolutions” sows via the madness doped and paid to commit the most horrible crimes, a genocide of the People as that occurs to Libya and maintaining in Syria and in Kosovo. Who pays and with a which aim, which handles which, while Human Beings are assassinated, while the rapes, including the rape of the children and the old men, the murders, continue, obviously not recognized by the blind men which control us, small pawns on a chess-board rivetted by the wear, of which death is familiar, with the glance as of revolutions which they made to dominate this small world since the General assembly of Freemasons of Frankfort in 1773. There are here incredible alliances which will have, when the People awake and conceal propaganda, being judged. War crimes which for the moment will not be judged in front of the international court which is unaware of the monstrous exactions of the djihadists in Syria, in Libya, in Kosovo., but is not that normal step, these exactions touch People of Indo-European origin, what a horror! One could accroire with an attempt at liquidation of the matric memory of the People Indo Européens, so much eagerness is visible with their opposition, and mainly in Iran, let us not speak about our People of Europe completely subjected to what does not represent them to in no case. This systemic destruction would like to make forget that the world was not born six thousand years ago and that the civilization Indo Européenne whose point of organ is India ever existed. It is necessary seems it to destroy all the roots of the People of white Race, to degrade them, dirty them, carry them in the mud of the excrémentiel which is the serene value of the decrepitude of subversion. That one reassures oneself our Indo-gréco-Latin roots did not fail in front of this mud avalanche, and one can only be delighted that India has the nuclear weapon, because like Iran, it would be the aiming of this asymmetrical terror. Think, carrying its History which goes back to more than five hundred and thousand years with the glance as of Upanishad, it would have itself since long time disappeared under the blows from the ordinary madness which is shown causes to become gangrenous it of this world. One causes to become gangrenous which attacks firstly with Christianity and Buddhism, the two supports, one religious, the other philosophical one, whose symbiosis would carry this world to the auction of the déshérence which mixes it. A déshérence which increases and of course draws aside from its model cancer patients all the other thoughts, whatever they are, not hesitating to use the physical destruction, the individual assassination or of mass, to put forward its “glory”. One can wonder besides about the disappearance of Aaron Schwartz who disturbed much the agents of subversion. It will not be the first with being “committed suicide” by this despotic alliance with wear. In the tonality, it is learned that the Firemen of the United States have just received a book which gives them the procedure to follow in the event of meeting of third type with biological Beings exo, or extraterrestrial, that carries to laughing in front of the refusal of their existence by a whole class of the company of which obviously that would call the “values” into question. Let us be stupid, the ground is only one grain of sand in the galaxy, which itself is only one grain of sand in the galaxy clusters, which themselves are only grains of sand in the super galaxy cluster, and would one like to claim that we are the only living beings in this universe? There are only the ostriches to think that. Any civilization seeks to develop and to exceed the limits of its borders per symbiosis, osmosis or conquest, which does not give here to in no case in question the concept of territoriality, because the Nation is the only brick which makes it possible to raise a staircase towards the infinite one, the remainder is only trifle of unconsciousness born of the wandering which cannot in no case to be worth any organization, because taking account of no root, but well of the purest disorganization, such as one currently sees it in work. Russia put an end to the exploitation of the lie concerning the visits of certain biological Races exo, which explains the existence of this handbook for the American Firemen, and requires in addition that information be delivered which the United States holds on this matter. Operation of propaganda? Operation of subversion to frighten the populations, fear under already tended by the project Blue Dream of the United States wanting to make accroire with an extraterrestrial invasion, so that the People yield with a total dictatorship. That each and everyone is not easily deceived. Subversion can use this “weapon” but there well has just fallen into the ridiculous one while making distribute this handbook. The presence of extraterrestrial will not reinforce the bonds with the licensed liars and dissimulators, but quite to the contrary will reinforce the national bonds to the detriment of this vast dictatorship which one names the new world order which is only the new world disorder planned by its dictatorship. Let us have fun a little, one could within the framework of the science fiction think this new world disorder directed by “alliens” insinuating all the carapace of the powers, the cabins, the companies of thoughts, to format a “elite” of the mediocrity to its boot, and to reduce humanity in slavery in order to make use of its fetuses to regenerate itself, and of course euthanasia to nourish flesh still fresh. You of doubt, think of body that one returns without the least body to the families, with the fetuses which are used only with parsimony with research, the injections in the private clinics in Switzerland and elsewhere as fresh cells, from where the traffic of slaves intended for death in particular in Balkans, to bone them and sell in part their body, especially that of the children, a wretched traffic which remains, quite worse than drug. You do not think that in this company there is one I do not know what of cannibal who does not reserve anything good and really leaves think that a band of vampires (look at propaganda on the vampires in the current cinema) is in action in our small world, which nonglad to kill to nourish itself by transfusion where others, crimes of the worst species born of the satanism being only one artefact of this crime which is protected, nourishes himself of Humanity. The disintegration of the family by the kind, the homosexual marriage, as so in antiquity the Greeks where the Romans married between people of the same sex, the adoption of the children by these same couples, are the nail on the coffin of Humanity. After that, the butcher's meat will be ready for this species which seems to shine and to secure itself by all the powers which in fact find their reality only in the cannibalism that he celebrates. Reflect, there is perhaps there for Humanity a track to follow and reveal in full day to fight it until its last “allien”. This being, allien or not, there exists many hordes cannibals in this small world, and it would be time to expose them in order to being able to breathe and recompose Humaine reality apart from their attempts at total destruction. Of course is that science fiction and does any person who could recognize herself exist only in her imaginary, etc, etc… With the Davos fact, that tells you something, 260 great fortunes, cannibals essentially, who meet to make laws this world which does not belong to them to in no case? That also it is of course of the science fiction… And well not, they are well there, turbaned by their lecherous pregnancy, believing Maîtres of the World, tyrants knowing only cash and to in no case the Human one, being spread, kept well by their militia for fear each and everyone requires accounts of them on unemployment, the uprooting of the protective laws of the workers, the disintegration of the health care systems, etc, etc, for which they will not do anything, preferring to build bunkers, to survive so that they are invented in their morbidity, of the plagues which they act. Poor joining together world what exists of looser in Humanity, the miserly one, the stinking one, the fixed price, incompetents and lazy who are satisfied with their be delirious mégalomaniaques that they would like to impose to us on the power of dwarf when one looks at the History which was always the testimony of conquerors and not of rats which, especially, without wetting itself, make fatty leg of their refuse, poverty, misery, that they will look after by the euthanasia, the kind, plays, all these lustful satisfactions which make enjoy the cripples the brain, which must be with the image of their Masters. It is quite obvious that one is not able any more to see Humaine reality when one swims in billion, representing blood, the tears and the sweat of those and those which work, when they still can it, one is not more one human, but well not-human which is worse than the AIDS, because destroying nauseating of all that exists and which is likely to touch with its fortune, thus going, without realizing it agent of the subversion which agitates it, hawks it, the reign. It is not the case of all but well of this majority which can only be disguised in this feudality of nothing, because unable of least creation, copying, copying thousand times, cheating, flying, plundering, but never not creating the least thing, the least object, least work was it musical, literary, intellectual, political, economic, practical, on the other hand the wheel assiduously while making believe that they are the parents, poor prebendaries who would have to be estimated. Could this majority, stock of acculturation obese, how appear benefactor of Humanity? Quite to the contrary, to put forward to them accroire, their meetings prepare us the authorized eugenics, the additional chip, all these décérébrations which will make the Human ones, things, slaves, whom these stock-broker of obesity will be able to sodomize with wish without the least judge not raising the hand to stop them, because finally that does they does remain to them, with these féaux of this obesity, whereas they do not have anything any more to have, and that they do not want to share their intention with this world of misery, power? Not the power for the power, but well the power to destroy, because to build does not exist to in no case in this majority cheating, this salacious deviance of the atrophy which as the lice were spread to kill national capitalism and to replace it by the parasitic, fomenting revolutions to kill blood of the Nations, and worse capitalism of the wars to kill the intelligence out of it. And you thought it, they regard you as animals, pets which one helps oneself and which one destroys after use, and already you can see via their agents the methods of their sentences in our Nations, the introduction of the kind, of the babies to be sold, showing well there the desire to destroy and innocence and to become to it Humain by immolating the children with their torments and their petitions. Do not be ignoramuses, raise hare who animate them, the perversion of subversion, all that in the supreme jealousy of knowing that they will never create anything, that they never created anything, that they make accroire that they create while stealing and plundering the ideas of others, this others which they will be never and which they envy, which they are jealous of until it to want destroyed like a spot on their idleness, a spot which will never disappear because do not forget it Humanity is made up of seven billion Human Beings, vis-a-vis what? This ridiculous army, accompanied by its féaux, hardly ten million of Beings Human through our small planet, that it would be enough that only one wind rises, to in no case due to their subversion, so that they disappear in the one second space, They knows it and believes still that the professional armies will protect them, that the People will not raise themselves against the famine and the wars which they carry out, they dream upright, because they forgot that the Freedom of the People is not exploited a toss of the dice, even less on one chess-board, because it is in the blood of the People and will awake obligatorily, law natural par excellence that this dear Darwin paid by the lobbies of wear to tell his bestial tales did not envisage, nor moreover this robber of Hebert, Marx, agent of Germany, traitor to the French Nation, which believed that the dictatorship of the “proletariat” would be enough to calm the People. The People irremediably will awake, the continuation… It could be worse only than saw Humanity, quite to the contrary, the example of Iceland testifies and is an example to be followed by each one among us. To follow…

© Vincent Thierry