Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DES ARTS arrow SCIENCE FICTION arrow SCIENCE FICTION arrow Scénario 2027
Scénario 2027 PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Lundi 17 Mai 2021 à 06:39

Scénario 2027

Petites nouvelles de cette petite Terre dont un libelle nous est adressé, un scénario parmi d’autres qui quoi qu’il en soit sera effectif devant l’horreur que subit actuellement cette planète où un 0,01% a décidé de mettre en esclavage via un holocauste l’Humanité, mais lisons :

« En 2027, face à la guerre psychologique – électronique – physique – biologique – médiatique, menée par le 0,01% de l’humanité, accompagné par 1% invariant corrompu et vicié, l’Humanité s’est réveillée, découvrant ce qu’étaient ses meneurs, financiers avares et stériles, politiciens à leur botte souillés par la pédophilie et le satanisme, cohortes de soldatesques étranges, sans âme, tenant dans leurs mains nécrosées la justice, la police et l’armée, les instituts scientifiques, les médias décomposés, toute une ribambelle de chancres que l’Humanité enfin témoignait pour en défaire l’aventure répugnante à souhait.

La guerre psychologique fait rage, éveillant les esprits anémiés par des millénaires d’esclavages d’idées sans lendemains, de religions n’en portant que le nom, de programmes politiques n’ayant pour devenir que la mise en servage, le livre est devenu une arme, et il est distribué dans le monde entier, pour élever le niveau de conscience des populations domestiquées par l’atavisme grégaire, la consanguinité adipeuse qui voulait construire son règne de médiocre grâce à une intelligence artificielle détournée complaisante à la mise en esclavage et l’holocauste de l’Humanité.

La guerre électronique ne cesse pas, ici les hackers internationaux s’activent pour pirater toutes conclusions programmatiques des banques, de la finance, des états, jusqu’en leurs algorithmes les plus nébuleux, permettant ainsi de nanifier les avoirs de ce 0,01% redistribué à la terre entière ; pour immobiliser ses forces dédiées, militaires ou de police, par leur perte de repère globale, par abattage systématique de leurs drones, de leurs antennes coercitives et létales, le brouillage de leurs ondes par une théurgie de programmes permettant d’enrayer le moindre geste d’une intelligence artificielle détournée.

La guerre physique est globale, ne laissant de trêve aux corrompus, aux pédophiles, à toutes celles et tous ceux qui vont à l’encontre du vivant, qui ne respectent pas la vie, et dont la devise se cerne dans le satanisme le plus ahurissant, ici interviennent les triades de quartier chargées d’éradiquer la vermine comme la Sainte Vehme en son temps, voyant désormais se terrer la puanteur cadavérique dans ses abris où elle est systématiquement décimée pour ce qui est de ses assassins notoires, pédophiles criminels, médecins n’en portant que le titre, politiciens affairistes, journalistes de propagande, les jugements sont expéditifs comme ils l’ont été lors de la tentative d’holocauste de l’Humanité par ces parasites infects.

La guerre biologique déclarée par le 0,01% est contrée par les médecines naturelles distribuées gratuitement sur toute la surface de cette terre, plus personne ne va se faire vacciner par la mort lente, plus personne ne va voir les médecins corrompus, toutes les populations désormais disposent d’antidotes qui leur permettent de survivre aux tentatives désespérées du 0,01% de liquider les êtres Humains, les laboratoires de la mort sont systématiquement piégés, nul n’est à l’abri, tout est cartographié, libellé, et tout laboratoire mettant en danger la vie d’autrui est liquidé et rayé de la surface de cette petite Terre.

La guerre médiatique est organisée par la liquidation des journaux de propagande et le brouillage des ondes des télévisions et des radios diffusant le mensonge et l’hystérie de la bestialité qui s’agitent dans les pouvoirs, la lâcheté des journalistes est mise en évidence, leurs dérives mises à nu devant tous les publics, les dévoilant tels qu’ils sont, petite gente de consanguins ridicules, bien souvent, pédophiles attitrés, petits sectaires se congratulant de leurs invectives avec la morgue de leur médiocrité compassée.

Toutes les populations qui ne sont pas esclaves et satisfaites de leur esclavage sont armées, il n’y a pas de place pour la mollesse, l’emphase, où la détresse, ici le combat de la Vie est une priorité, paysan le jour, soldat la nuit, n’ayant besoin d‘aucune structure pour parachever ce qui doit être, il n’y a pas d’organe moteur, sinon celui de la Vie, de la Vie de l’Humanité, de ses Races, de ses Peuples au sein de leur Nation respective, la mise à nue des rouages de la pestilence engendre l’action, le reste n’est que connivence, la peur a changé de côté, elle est désormais dans le sein des décérébrés qui doivent sans cesse regarder derrière eux, qui doivent vivre dans la terreur qu’ils ont osé mettre en place sur cette planète, et qui en subissent les conséquences.

Il ne s’agit pas ici d’une révolution mais bien d’une réintégration dans l’évolution du vivant, et non dans sa disparition conditionnée par le néant inscrit dans les loges, les sociétés discrètes, les superloges, les sociétés de pensée, totalement aux mains de l’atavisme le plus putride qui soit, chassant à cour les enfants dans ses forêts, vivant grassement de leur trafic d’organes, de la drogue qu’ils en retirent, cannibales qui sont liquidés sans jugement, leurs actes parlant pour eux, dès qu’ils sont débusqués, où qu’ils soient, où qu’ils se trouvent, ici la chasse est ouverte et parfaitement libre l’Humanité devant se débarrasser définitivement de ses scories.

Guerre à outrance de la Vie contre la guerre déclarée par la mort et ses dégénérés, 2027 est ainsi et les années qui suivront verront la surface de cette Terre nettoyée totalement, afin d’y perdurer la Vie dans son ascension et non son immolation, la Vie dans son évolution, et non son inconscience, dans un monde multipolaire, où chaque Identité, Races, Peuples, Ethnies, sera préservée, où chaque individu participera à l’élévation et non à la destruction, quelques exemplaires des despotes sanguinaires restant conservés pour que les générations futures apprennent ce qui ne doit pas être sur aucune planète, et que toute Vie sur toute planète doit décimer.

On notera que la génération qui a échappé à l’holocauste n’a aucun état d’âme par rapport aux scories qui ont tenté de l’annihiler via des voies létales, électroniques et biologiques, et que parmi elle se dressent les plus farouches combattants, ils sont l’avenir de l’humain et prennent toutes dispositions pour éclaircir ce monde, inconnus ils sont, inconnus ils le resteront, leurs manœuvres ne nécessitant aucune régulation sinon que celle de l’appel à la Vie, et si parfois l’un tombe entre les mains du marais de la plaie bubonique, d’autres le remplacent immédiatement, assurant la poursuite du but qui n’est pas celui de l’esclavagisme mais de la Vie dans sa puissance, son autorité, et son honneur.

2027, année charnière, la dérive des scrofules, des mendiants, des architectes rabougries de la pensée, de la spiritualité, de la tonalité physique, malgré leurs armes sophistiquées contre lesquelles de nouvelles sont créés et achevées, malgré leurs laquais et leurs chiens de guerre, essuient défaites sur défaites, - on ne peut rien contre huit milliards d’êtres Humains éveillés - et leurs troupes lentement mais sûrement s’amenuisent, sans la moindre pitié, demain ils ne seront plus rien, sinon que le souvenir lointain d’un cauchemar que l’Humanité a dû traverser pour s’accomplir et conquérir, aller par-delà les étoiles dans la plénitude et non renoncer pour n’être plus que le gruau consommable de pervers narcissiques et psychopathes, mégalomanes et délirants, anachronismes pitoyables dont les derniers seront jugés en place publique par les Peuples et subiront le châtiment exigé par la Vie qui ne se contrefait avec la mort. »

Comme sur toutes planètes égarées, les anti corps font leur chemin et ce scénario de science-fiction viendra inévitablement devant l’ignominie créatrice d’un virus tentant d’éradiquer 80% du vivant pour poursuivre ses activités criminelles. À suivre…

© Vincent Thierry

Dernière Mise à jour ( Mardi 18 Mai 2021 à 05:07 )