Welcome ! Bienvenue ! New World Organization ®
Home
AU FIL DU TEMPS
DES ARTS
DEBATS
DEVENIR
ALL TEXTS
Documents
LIVRES REFERANTS
LIRE
LIVRES
UNIVERSALITY THEORY
HARMONIA UNIVERSUM
BOUTIQUE
Wrapper
Liens
Flux RSS
Contact
PARTICIPATION
Recherche
FOCUS SUR L'AUTEUR
Latest News
Search
Other Menu
Administrator

© Patinet Thierri

 
Home arrow DEVENIR arrow CIVILISATIONS arrow CIVILISATIONS arrow La dictature en France
La dictature en France PDF Imprimer Email
Écrit par Patinet Thierri   
Mardi 13 Juillet 2021 à 03:40

La dictature en France

La dictature vient de s’abattre de plein fouet sur un petit pays de cette petite Terre, une Nation qui fut le fer de lance de la Liberté, de l’Égalité, de la Fraternité, et qui ce jour se voit le fer de lance de la coercition, du servage, du crime organisé, mais lisons :

« 12 juillet 2021 (33), la dictature s’instaure en France via la voix de son représentant inique, dont le discours mensonger de bout en bout n’a pas échappé aux Françaises et Français. Ce personnage vient de fouler aux pieds les principes de la Démocratie Française, la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, devise qui ne s’applique pas au Peuple, mais à une oligarchie monstrueuse, criminelle, pédo criminelle, cocaïnomane, larvaire de l’usure et de ses féaux, rejoignant en cela les quatre dictatures de ce monde ayant instauré par corruption totalitaire, la thérapie génique pour tous leurs habitants et le passe sanitaire, l’outil du servage par excellence.

Face à ce casus belli, le Peuple de France ne peut qu’entrer en résistance avec tout ce que cela comporte afin de mettre à bas ce diktat initié par l’atavisme de ce qui ne représente en aucun cas la Nation Française, mais le mondialisme haineux, eugéniste, dépravé, souillant tout ce qu’il touche, noachiste, frankiste, cumulant toutes les tares de l’Humanité, un chiendent dont chacun aura vu en marche ses supports sur tous les écrans de télévision, et par les ondes radios.

Au motif d’un virus instrumentalisé, préparé et diffusé par les laboratoires, sur les ordres de la finance internationale apatride et criminelle, qui se soigne parfaitement bien via l’ivermectine, la chloroquine et le plitidepsine, et d’un variant qui ne contamine pas plus qu’un rhume, sauf celles et ceux ayant subi la thérapie génique, bourrés de la particule spike, destructrice de l’immunité, l’ensemble de la population est désormais invité à la subir faute de quoi celles et ceux qui ne veulent pas détruire leur système immunitaire seront considérés comme des parias dans la Nation.

On fera le parallèle avec le régime nazi instituant des contraintes pour une population de confession Juive, voyant se produire dans la même terminologie les abîmes initiés par cette idéologie en France, où le droit de circuler, le droit de se soigner, le droit de se nourrir, le droit de se cultiver, sont désormais conditionnés à la mise à mort, immédiate, à moyen ou à court terme par une thérapie génique ayant occasionné en Europe à ce jour plus de quinze mille morts, bien portant avant thérapie, et plus d’un million cinq cent mille cas graves que la médecine aura toutes les difficultés à remettre sur pied, quand ce n’est pas déjà trop tard.

La dictature prévoit de faire voter les représentants de la Nation avec son argumentation sanitaire, qu’il n’y aurait que la thérapie génique pour mettre à l’abri du virus la population, pour clôturer définitivement la Liberté, l’égalité, la fraternité dans notre Nation, et les remplacer par la coercition, la violence, la terreur, dans le mépris total des lois nationales comme internationales relatives au consentement. Ici les Mengele pullulent et tout un chacun le sait, ayant à loisir pu les écouter défendre leurs actions en portefeuille des laboratoires qui en sus les paient d’espèces sonnantes et trébuchantes, les laissant pour ce qu’ils sont, des corrompus sans limite, criminels en intentions qui un jour seront jugés par les tribunaux populaires.

La résistance s’impose donc, passive, par le rejet total de cette classe politique de mafieux organisés, la plupart liés à la franc-maçonnerie déviante, aux sectes satanistes pédo criminelles, à la léthargie de super loges complètement décérébrées, et d’entités s’imaginant au-dessus de toutes les lois, telles ces forums, ces banques centrales, ces institutions internationales où la pédophilie est règne, où se dresse le vœu d’une minorité financière cherchant à capter toute l’énergie vitale de l’humanité pour la rendre esclave de ses délires constants, anachroniques et barbares.

On remarquera qu’aujourd’hui une représentation de 15% de la population édicte les règles de comportement de 100% de Françaises et de Français, et ce dans le mépris total de la Démocratie, qui n’y existe plus depuis ce jour où son représentant a parlé. Face à ce coup d’État d’une minorité, la résistance ne doit s’arrêter à l’évacuation par tous les votes de cette semence de la perversité, mais se poursuivre par le boycott intégral de toutes les structures économiques imposant, comme en Chine, et l’on ne s’en étonnera pas lorsqu’on voit la gouvernance infiltrée par ses young leaders vendus au PCC, le passe sanitaire, qui n’est autre qu’un permis de vivre niant toute réalité humaine.

La résistance doit aussi être active, par manifestation solidaire avec déjà les cloués au pilori représentés par le corps sanitaire qui fut acclamé en son temps, et qui ne méconnaissant pas les dangers de la thérapie génique, sachant que cette thérapie n’en est qu’à sa phase de recherche, et n’a en aucun cas abouti, connaissant les milliers et les milliers de cas graves, sans compter les morts, induits par cette thérapie criminelle, ne veulent la subir, et devront donc par force l’intégrer avant le quinze septembre pour poursuivre leurs activités. On remarquera que la dictature n’imposera pas aux corps de police cette mise à mort à court ou moyen terme, montrant là qu’elle connaît parfaitement la nocivité de ce qu’elle fait inoculer aux Françaises et aux Français, et son pouvoir ne tenant qu’à ce cordon dévoué par primes induites notamment.

Nous ne déroulerons ici toutes les phases d’une résistance accomplie, dont chacun a pu mesurer l’ampleur dans le cadre de la dernière guerre mondiale, au niveau de l’utilisation des moyens, au niveau des actions menées, au niveau non de la centralisation mais bien de la nucléarisation des actions et leur coordination qui doivent être le fait d’une règle absolue, le délaissement total des moyens numériques ou téléphoniques, quels qu’ils soient. La violence n’est pas une nécessité, face à la cohésion existante des idées transverses répercutées à l’international qui voit parfaitement ce qui se déroule dans notre Nation et doit en tirer les conséquences, par la mise aux bans des Nations de notre pays désormais sous le joug de la dictature totalitaire la plus corrompue, la plus dépravée et la plus sordide qui soit.

Les représentants de la Nation ont encore un grand rôle à jouer s’ils ne sont déjà totalement corrompus ou tenus par leurs affaires par les mâchoires sectaires qui cernent les institutions et réduisent à néant leur portée, ici tout un chacun doit interroger ces bénéficiaires d’un quelconque pouvoir sur les votes qu’ils comptent mettre en œuvre, se plaçant ainsi dans le camp de la fourberie, de la lâcheté, de la duplicité, de la dictature, ou bien de la liberté, qui ne se résume à la mise en servage d’une partie de la population. Du simple conseiller municipal aux députés et sénateurs, il faut mettre en face de leurs responsabilités les impétrants détenant une simple once de pouvoir. De la simple commune jusqu’à la Capitale, il faut interroger jusqu’aux licteurs, parfaitement connus, de souches LREM, MODEM, PR, pseudo-écologistes, tirer le bon grain de l’ivraie manifeste, avant ce vote dont tous les articles sont anti constitutionnels et donc sans la moindre valeur éthique au sens de la démocratie et du droit national comme international.

Il faut bien résumer cette situation, un bien portant ne voulant subir une thérapie génique, qui ne dit pas son but rappelons le qui est celui de l’asservissement total et non d’une quelconque capacité à immuniser quiconque d’un quelconque virus — les statistiques anglaises sont là pour le prouver, il y a plus de morts du variant du virus instrumentalisé, ce dû à l’affaiblissement considérable à n’en pas douter des défenses immunitaires des sujets s’étant prêtés à cette thérapie, que de personnes n’ayant pas subi cette thérapie – un bien portant donc qui peut être parfaitement soigné par des médicaments inoffensifs suite à l’attaque du virus diffusé par les eugénistes, se verra donc contraint de ne plus circuler, de ne plus se nourrir, de ne plus se soigner, de ne plus se cultiver. Tous les principes ici de la démocratie sont bafoués et traînés dans la boue.

Il faudra donc au bien portant pour qu’il puisse circuler, se nourrir, se soigner, se cultiver, subir une thérapie sans responsables, une thérapie qui tue et mutile, et à court et moyen terme n’a d’autres buts que d’occasionner le servage et la mise à mort suivant les directives économiques ou sexuelles prises par un quorum de malades mentaux dont le délire des grandeurs s’assouvit dans un transhumanisme belliqueux, totalement inhumain et criminel. Voici l’enjeu, l’esclavage et la mort ou la Liberté. La vie quoi qu’il en soit retourne toujours à l’équilibre, et l’Histoire le démontre amplement, ont été liquidés les régimes terroristes nazis, communistes, comme sera liquidé le bioterrorisme eugéniste mondialiste transhumaniste, qui remarquons le est instrumentalisé et financé par les mêmes souches ataviques hystériques.

Résistance donc, intelligente de surcroît par la mise en action de toutes les règles du droit national comme international dans un premier temps afin de clore ce débat monstrueux, né d’esprits avilis et pervertis, de « choses » criminelles (le rivotril ou l’euthanasie pour les aînés, la thérapie pour tous cumulant les cadavres et les cas graves des biens portants, pour la jouissance, n’en doutons pas des eugénistes en fonction) qui devront impérativement répondre de leurs actes devant le Peuple de France et par extension, compte tenu de l’amplitude internationale qu’a prise cette tentative d’anéantissement des populations, devant les Peuples de cette petite Terre.

Le 12 juillet 2021, les représentants de 15% de la population Française (LREM,MODEM,PR, pseudos écologistes) ont déclaré la guerre à 85% du Peuple de France, ils ne la gagneront pas, la ligne rouge a été franchie, et nul ne peut désormais regarder cette typologie comme appartenant à la Démocratie, encore moins à la République, elle est totalement hors la Loi, la Loi nationale et internationale s’entend, et devra être définitivement écartée de tous les pouvoirs quels qu’ils soient dans l’avenir, et jugée pour ses crimes, sa corruption, en tous lieux, en toutes strates, de la plus petite main politique, médicale, scientifique, médiatique, jusqu’au sommet, sans état d’âme, car ici il n’y a pas d’état d’âme lorsqu’on est capable de bafouer ainsi toutes les règles démocratiques, on à affaire non pas à des vivants, mais bien à des golems insatiables, manipulés et manipulateurs, dignes des Lénine, Trotski, Staline, Hitler, Pol Poth, qui ne respectent aucunement l’Humain et encore moins leur fonction en s’avilissant ainsi dans la boue thuriféraire qui est le marais sordide de leurs maîtres cachés dans leurs conseils d’administration, non humains par excellence rêvant du droit de cuissage de l’humanité entière. »

Cette petite Nation a tous les outils nécessaires pour se sortir de cette ornière dans laquelle la mène l’ignominie, son Histoire active étant irremplaçable et lui permettant de faire renaître les chemins de la Liberté pour son Peuple désormais sous le joug de la barbarie, une barbarie bien souvent et toujours évacuée par toutes planètes des constellations qui abondent, et qui le sera aussi ici, tout n’est qu’une question de temps. À suivre…

© Vincent Thierry