HARMONIA UNIVERSUM  ®
La Création en Action ®
Home Contact us Feedback

HARMONIA UNIVERSUM ®

Présente

CONTRACTION TEMPORELLE

 COMBAT
P I II III IV V VI VII VIII IX      
 

 

 

Combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Au regard de cette appréciation de renaissance de l’Etre-Humain qui se doit de se débarrasser des chaînes de l’usure, il convient de prendre mesure de son déploiement. Ce déploiement ne pourra se faire qu’en fonction des briques intimes qu’il représente, constituées de sa réalité dimensionnelle, inscrite dans le degré de pertinence de son environnement. Les briques de l’Etre-Humain sont liées à sa réalité physique, intellectuelle, spirituelle, et sont représentées par ce qui s’est fait de mieux dans le cadre de ce petit monde, la Nation. La Nation porte en elle toutes les inspirations des familles Humaines dont l’ensemble représente l’Humanité. La Nation s’inscrit dans le patrimoine génétique de ces familles qui en sont le ressort et la densité et au-delà de la grandiloquence, l’essor et les ramifications. La Nation ne s’est pas construite par le fruit du hasard mais bien par le fruit de cette nécessité qui associe la complexité et par-delà la complexité à cette simple constatation qui est l’homéostasie, savoir l’équilibre de toute densité dans l’Univers.

 

La Nation est le creuset naturel bio-géo-historique des Peuples qui se sont constitués et se développent dans l’harmonie lorsque le respect multilatéral de leur créativité baigne leur destinée, et si ce n’est pas le cas créent irrémédiablement des anti corps lorsqu’ils se sentent menacés ou agressés tant de l’intérieur que de l’extérieur. Ce n’est qu’à partir des Nations et des Peuples que pourra donc symbiotiquement s’unifier ce petit monde dans lequel nous ne sommes que des poussières d’étoiles, passants d’une seconde, dans le cadre d’ensembles bio-géo-historiques et non par noyage exogène qui représente tant pour l’exogène que pour l’endogène le plus grand danger de perdre et sa personnalité et sa Liberté. Nous voyons ce jour ce noyage se vouloir arbitre de ce monde. Il est l’objet d’un rejet naturel qui ne pourra que s’amplifier jusqu’à sa désintégration, qu’on le veuille ou non, et ce ne sont les lois stériles issues de l’usure qui y pourront quelque chose, la nature reprendra ses droits d’une manière significative et définitive.

 

Construire, bâtir sont dont les maîtres mots du combat à mettre en œuvre afin de restaurer la globalité dans sa réalité et non sa virtualité. Fondement de cette résurgence l’idéal politique reste et restera la Démocratie, cette Démocratie bafouée ce jour par les oligarchies de l’indigence. Il n’y a pas eu dans l’Histoire meilleur système pour intégrer et impliquer les citoyennes et les citoyens d’un Peuple. Ce n’est pas un hasard si cette équation existe, invariable dans le temps, car elle permet la régulation des Idées et conditionnellement l’évolution de tout Etre-Humain par cette petite planète. Le levier de la restructuration Humaine, admis par la totalité des Etres-Humains, je parle des Etres-Humains, est donc là et il suffit que chacun se donne la peine d’appuyer sur ce levier pour que le monde renaisse des cendres dans lesquelles les oligarchies le noient. Nation, Peuple, Identité, Démocratie sont les fers de lance de ce levier, car briques intimes de l’Humanité en ses familles diversifiées et multiples.

 

Conséquence de cette réalité naturelle, il convient de combattre pour la Démocratie en chaque espace, en chaque lieu, en chaque condition, par là même éradiquer les systèmes basés sur la tyrannie, oligarchie, royauté, féodalité, qui n’ont pas lieu d’exister dans un monde vivant en marche. Il convient d’extraire des systèmes qui se disent démocratiques, tous les parias de la Démocratie, toutes celles et ceux qui se sont vendus à l’usure et ses prêtres, destituer l’influence des sectes en loges et des loges de sectes qui servent les oligarchies quelconques, dans toutes les institutions qu’elles soient Nationales ou Internationales, évacuer toute l’ivraie qui a germé depuis des décennies pour asseoir la puissance de papier de l’usure. Conséquence de cette réalité naturelle, il convient d’éradiquer toutes les lois entravant la Liberté de penser de l’Etre-Humain, nul n’étant au-dessus des Lois Humaines au regard de ses actes quel que fut son appartenance, communautaire, sexuelle, identitaire, et bien entendu faire disparaître définitivement les Tcheka et Gestapo de la pensée unique qui sévissent actuellement. Ces premières actions permettront de rendre à la réalité sa définition et toute citoyenne comme tout citoyen en droit inaliénable de s’exprimer pourra évacuer son degré de dépendance à la chape de plomb qui pèse sur les opinions, et ainsi bâtir sur la réalité et non plus sur la virtualité, se débarrasser ainsi de tous les « sentiments » de culpabilité qu’on lui inculque depuis des dizaines d’années, et par là même enfin se dresser debout face au monde pour construire et non plus vivre replié dans le dédale de la folie de la pensée unique qui voudrait aujourd’hui le gouverner.

 

À partir de ces simples actions, la représentation Démocratique pourra s’instituer dans chaque Nation quelle qu’elle soit, cette représentation étant jugée sur sa valeur et sa capacité à élever les Peuples, et non sur une quelconque appartenance, sectaire, communautaire, sexuelle, ou autre. Les Institutions n’ont pas à changer dans leurs fondations, il faut tout simplement y adresser des Etres-Humains, libres, et non des esclaves de l’usure et de ses féaux, ces oligarchies multiples qui se voudraient aujourd’hui instaurer leur nouveau « désordre » mondial. Rien d’impossible à cela. Prendre le Pouvoir, le pouvoir de la Capacité n’est qu’un jeu d’enfant contrairement à tout ce que l’on peut penser, par l’action du Peuple qui ne doit élire dans le cadre de la Démocratie institutionnalisée que des Etres-Humains libres et capables. Cela semble si difficile ? Non, cela est possible, et ce d’autant plus que depuis quelques décennies se lève la puissance des anti corps naturels des Nations, partis nationaux qui prennent de plus en plus d’ampleur et qui deviendront les partis de gouvernement des Nations qui auront su s’auto-défendre de l’oligarchie unissant les oligarchies, qui se veut règne, et de son fléau l’usure.

 

Cette évolution se fera naturellement, sans à coups, et ce ne seront les actions grandiloquentes et ridicules des Gestapo et Tcheka associées, des « pactes » Républicains, unissant toute la soldatesque des oligarchies comme si la République leur appartenait alors qu’ils agissent à son encontre totalement, voulant faire accroire que tout mouvement national traditionnel relève de leurs pures inventions que sont le communisme, le socialisme, le national-socialisme, qui y changeront quelque chose, car ces mouvements Nationaux ne seront en aucun cas à l’image de ces créations d’esprits atrophiés, qui ont occasionné des centaines de millions de morts à travers notre petite planète, et continuent encore sous certains de leur régime, mais bien au contraire des régimes Démocratiques Républicains avec un D majuscule, ouverts sur le monde et les familles Humaines en leurs Nations réciproques qui enfin par la Liberté enfanteront l’Ordre Naturel Mondial et non le nouveau « désordre » mondial. Un Ordre Naturel assurant la sécurité de l’ensemble des familles Humaines, des Ethnies, des Peuples et des Races, en leur sein, dans le cadre d’une Direction Mondiale associant les polarités bio-géo-historiques naturelles afin d’œuvrer pour l’élévation de chaque Etre-Humain et de l’Humanité.

 

Tout cela ne ressort d’une quelconque utopie mais bien de cette réalité qui est la pierre angulaire de tout devenir et que tout un chacun, quelle que soit son origine ethnique, quelque soit son Peuple, quelle que soit sa Race, quelques soit ses orientations personnelles, se doit de prendre à bras-le-corps pour hisser la famille à laquelle il appartient au-dessus de la mêlée des atrophies et de leurs sermons, de ces culs de basses fosses menant l’Humanité vers l’esclavage à leurs profits, profits minuscules au regard du profit majestueux du profil de l’Etre Humain relevant le défi de ce monde comme de son Univers qu’il accomplira, qu’on le veuille ou non, en dehors des labyrinthes de la virtualité, des religions de la soumission, des politiques de la pensée unique, qui ne sont qu’artefacts de la poussière et qui retourneront à la poussière quand l’Humanité enfin libérée s’élancera vers cet avenir fabuleux qui est le sien.

 

L’Avenir de l’Humain en cet Espace qui ne s’attend mais se prend, l’avenir fulgurant de son destin qui est celui d’essaimer ce monde et son environnement, ces galaxies multiples et multiformes qui seront son couronnement dans le cadre de l’harmonie. Haute vague qui prend naissance dans le cœur de ces Pays qui lentement se libèrent de la tyrannie, haute vague qui prendra forme lorsque chaque Humain sera conscient de sa réalité, une réalité dépassant le cadre de l’atrophie qui se veut maîtresse, une réalité symbiotique le dressant debout au milieu de l’Univers non pour l’asservir mais pour l’accomplir, car telle est la Loi souveraine qui ne ressort d’aucun gémissement, ni d’aucune complainte, que l’Etre soit debout et non couché pour initier son rendez-vous avec la Vie et non la mort, cette mort lente à laquelle voudrait le condamner cette oligarchie de l’impuissance qui réduit l’Humain à sa seule condition matérialisée et ne voit en lui qu’un produit avenant un profit.

 

Misérable perception qui porte encore ce monde, qui demain ne sera plus qu’une notion que l’on regardera comme la plus aberrante indétermination de l’Humain, naissance de cette contraction temporelle remarquable qui la portera vers les abîmes pour laisser place à la réalité de cette force majestueuse qui se dresse sur l’horizon du vivant, le vivant en marche vers la Vie, l’Humanité en marche vers son destin, l’Etre-Humain, naviguant vers sa destinée et non plus s’étouffant dans la virtualité et ses moires aisances. Ainsi alors que des Peuples luttent pour recouvrer leur Liberté, alors que des Etres-Humains meurent sous les balles de la tyrannie, donnant leur vie pour que demain soit un horizon et non ce point de déperdition et d’esclavage que la pensée unique distille encore, dans ses derniers souffles, pour faire accroire encore une fois de sa supériorité qui n’est qu’une infériorité déguisée, vouée au plus cuisant échec qu’ait connu une civilisation Humaine, un échec qui vient de plus en plus vite et auquel tout un chacun demain participera pour révéler la pure réalité de ce monde qui n’est pas celui de la virtualité et de ses paradis artificiels.


 

 

 

 

 
Contraction Temporelle

PREAMBULE

CONDITIONS

DETERMINATION

CONSENSUS

OMNIPRESENCE

LES MAITRES A DANSER

LES MAITRES A PENSER

ETAT DES LIEUX

REFLEXION

COMBAT

age

 
Vincent Thierry

ISBN 2-87782-268-0e

Pour aller plus loin

 Théorie Générale de l’Universalité

Nid de Faucons

Nid de Vautours

Nid de Scorpions

Nid d'aigles

Ordre Mondial

La Voie Templière

 

De Vincent Thierry.

.

Home Contact us Feedback
Copyright © Patinet Thierri. All rights reserved